Tensions au Zimbabwe : des chars de l’armée en route vers la capitale (vidéo)

Tensions au Zimbabwe : des chars de l’armée en route vers la capitale (vidéo)Photo : Jupiter Punungwe

Quelques heures après l'avertissement de l'armée, les populations ont affirmé avoir aperçu, photo et vidéo à l'appui, des chars de l'armée faire route vers la capitale du pays. Un signe qui ne devrait pas rassurer le clan Mugabe.

Cameroun: des militaires s’inspirent de leurs collègues ivoiriens et se font arrêter

Que va-t-il se passer au Zimbabwe dans les prochains jours? Pour le moment nul ne le sait. Mais il semblerait bien que l’armée ait choisi son camp dans le duel qui a opposé Robert Mugabe à son vice-président Emmerson Mnangagwa.

En effet, LNT vous informait que l’armée avait lancé un avertissement au clan Mugabe pour que cesse les purges. Mais quelques heures à peine après cet avertissement, un mouvement suspect de chars a été signalé par les populations. S’agit-il d’un ordre en lien avec l’avertissement ou est-ce juste une manœuvre prévue de longue date? Pour l’heure on en sait rien. Toujours est-il qu’ils se dirigent vraisemblablement vers la capitale. Lire Tensions au Zimbabwe : la ligue des jeunes du parti de Mugabe répond à l’armée

Plus d’informations dans nos prochaines parutions.

Commentaires

Commentaires du site 8
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON 1 semaine

    C’EST TRISTE CE QUI SE PASSE DANS LE MONDE ET DANS LE BENIN .
    AU MOMENT OU LES COUP D’ETATS SONT COMBATTU DANS LE MONDE , CERTAINS LE PRONENT ET A VOULOIR ATTIRER L’ATTENTION SUR CETTE DERIVE , L’ON VOUS PRENDS POUR ENNEMI EN ALLANT JUSQU’A RAVALER SES VOMISSURES POUR SOUTENIR INDIRECTEMENT CEUX QUI ONT COMMANDITE LA LIQUIDATION DES DITS[ DICTATEURS ] DU MONDE JE VEUX CITER KHADAFI ET SADAM HUSSEIN .
    QUE MUGABE SOIT RENVERSE PAR COUP D’ETAT OU NON , CHACUN A MONTRE SON VRAI VISAGE ET MEMES CERTAINS JOURNAUX DITS SERIEUX S’EN MELENT .
    JUSTE TRISTE ET C’EST UNE HONTE !
    MAIS UNE CHOSE EST SURE , APRES LE DEPART DU VIEUX MUGABE , LE PAYS SERA ET DEVIENDRA PIRE QU’AVANT .

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 1 semaine

    Vieux sénile vous dites ? Quelle ignorance. Peut-être l’excuse d’être né trop tard dans monde trop jeune.

    « His excellency President and the Head of the staate of Zimbawe » Mr. Robert Mugabe est un des rares chefs d’Etat africains qui ne doit pas son fauteuil présidentiel à la magouille.

    Instituteur dans ce que l’on appelait « la Rhodésie blanche » il a pris les armes et pendant des décennies de luttes acharnées qui l’ont amenées en exil jusqu’en Afrique de l’ouest, il a fini par libérer son pays du joug des blancs racistes. (même si ce fut après un accord imposé à la minorité blanche par Madame Thatcher, alors premier ministre du gouvernement du royaume uni).

    Dans les années 1970 (précisément en 1975) nous écoutons le dernier usurpateur du pouvoir blanc, Illan Smith vociférer encore « the fight must go on ». Mais où est-il aujourd’hui ?

    Si après que le Président Mugabe a pu arracher aux fermiers blancs les terres qu’ils avaient injustement accaparées et qu’ils devaient rendre selon les accords, mais qu’ils s’entêtaient á ne pas céder, c’était une décision juste et opportune pour la majorité des populations noires.

    Si aujourd’hui le monde occidental hait Mr. Mugabe pour cela, toute l’Afrique le soutient.

    S’il y a un chef d’Etat qui a droit à la présidence à vie, c’est bien le Président Mugabe. Il le mérite.

    Robert Mugabe n’a pas adhéré aux accords de la CPI, il n’accepte aucun des ONG, espions de l’occident et non plus des soi-disant coopérants qui viennent bloquer le développement des pays en Afrique. C’est pour dire, Combien de fois visionnaire est ce grand homme d’Afrique.

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji 1 semaine

      D’abord je dois vous rappeler que Mugabe n’est pas le seul leader du monde noir à conduire son peuple vers la libération. Jomo Kenyatta, Julius Nyerere, et dans une certaine mesure Nkrumah aussi l’ont fait sans pour autant revendiquer un titre foncier sur leur pays de leur vivant. Mugabe est tout simplement une honte pour le continent noir. Vous parlez d’expropriation vdes fermiers blancs. Allez demander le désastre économique que cette politique a engendrée avec à la clé une inflation record et une monnaie nationale devenue du simple papier. Et comme si cela ne suffisait pas, le vieux crocodile veut passer à la main à sa Disgrâce d’épouse. L’armée doit prendre ses responsabilités et arrêter Mugabe qui a fini de diviser la ZANU PF et de mettre son pays en lambeaux.

      • Avatar commentaire
        Napoléon1 1 semaine

        Drôle de compréhension de l’Etat de droit et de démocratie que vous avez pour vouloir que l’armée vienne mettre fin au mandat d’un Président démocratiquement élu par son peuple.
        Dans le monde civilisé l’armée reste toujours subordonnée au pouvoir civil. Elle n’a rien à chercher en politique.
        Vous qui êtes toujours prêt à solliciter les armes quand cela vous arrange, c’est vous qui jetez des confusions dans la tête des gens.
        Mugabe est plutôt une fierté sur le continent d’Afrique pour ceux qui ne souffrent pas de l’aliénation mentale inculquée par l’occident.
        Si exproprier les fermiers blancs devrait être une catastrophe, alors il faudra en faire davantage. Je n’ai jamais vu nulle part en occident des africains occupés les terres des paysans européens.
        Voilà jusqu’où l’aliénation étrangère peut conduire. Il faudra craindre l’inflation et tous les autres maux que l’occident organise contre les pays africains pour accepter que les populations africaines demeurent éternellement esclave de la minorité blanche en terre africaine.
        Jomo Kenyatta, oui, mais Nyerere, et Nkrumah n’ont jamais pris les armes pour libérer leurs pays. Allez bien vous renseigner. Au contraire c’est Nyerere le porte-parole de ceux qui ont combattu Nkruma dans sa volonté d’inciter les pays africains à constituer « les Etats Unis d’Afrique » pot-independance, avec tous les problèmes que ces pays connaissent aujourd’hui.

        • Avatar commentaire
          Agadjavidjidji 7 jours

          Il faut éviter la généralisation facile. Ça faisait bien longtemps que la démocratie a fichu le camp au Zimbabwe. Mugabe a commis beaucoup trop d’erreurs et la dernière en date(limogeage du VP) était celle de trop. En laissant Grâce Mugabe semer la zizanie au sein de la ZANU PF, il s’est attiré la foudre des vétérans qui ont toujours été son dernier rempart. La facilité avec laquelle le coup s’est déroulé est bien la preuve que le vieux ne jouit plus du soutien populaire d’antan et est contesté au sein de son parti. Maintenant que son sort semble scellé, il faut aller à des élections anticipées après avoir mis Mugabe et son clan hors d’etat de nuire.

  • Avatar commentaire
    Agadjavidjidji révolté 1 semaine

    Aaaahhh!!!! S’ils pouvaient débarrasser le Zimbabwe de ce vieux sénile et sa gourgandine.

    • Avatar commentaire
      Sonagnon 1 semaine

      Il n’y a pas que les séniles qu’il faudrait débarrasser de nos pays, il y a aussi et surtout les fossoyeurs de l’économie nationale!!!

  • Avatar commentaire
    aziz 1 semaine

    C’est ça qu’il faut…partout en afrique….là ou les gens ne veulent pas quitter le pouvoir..et ou aussi des ruseurs et rageux..veulent…tout prendre pour eux seuls..