Bénin-Non prise en charge des hémodialysés du centre « Longue vie »: La Dnsp apporte des clarifications

Bénin-Non prise en charge des hémodialysés du centre « Longue vie »: La Dnsp apporte des clarifications

La direction nationale de la santé publique (Dnsp) a réagi après la sortie médiatique des hémodialysés du centre « Longue vie » de Cotonou. Une sortie au cours de laquelle ces patients ont dénoncé les dysfonctionnements liés à leur prise en charge par le centre.

Santé : Un recrutement de 3000 agents en vue

Pour le docteur Armande Gandjèto qui dirige cette direction (la Dnsp), les dirigeants de l’unité de dialyse du centre « longue vie » n’ont pas joué franc-jeu avec le ministère de la santé.

A l’en croire le ministère de la santé a signé un contrat de partenariat avec leur centre le 12 juillet 2017. Mais coup de théâtre, ils sont revenus ensuite voir la Dnsp pour lui demander « de signer les services faits » d’août 2016 à juillet 2017 sous prétexte qu’ils ont traité des patients pendant cette période .

La Dnsp n’ayant pas diligentée une mission d’inspection dans le centre pendant  ce temps , ne pouvait donc pas signer les « services faits » a expliqué  Dr Armande Gandjèto. C’est pour cela que les patients se sentent délaissés. Elle a cependant promis qu’une commission d’enquête sera mise sur pied  pour dénouer la situation de ces patients.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Paul Ahéhénou 1 semaine

    Quelles clarifications! Une incompétente placée à ce poste juste parce qu’elle est parente à Talon. Rien de plus!

  • Avatar commentaire
    Tundé 2 semaines

    Les scandales se multiplient dans ces centres pour dialysés.
    Sous yayi , encore lui …..ce sont des milliards des finances publiques qui avaient été détournés par un centre privé qui n’aurait pas fourni les prestations mais les facturait à l’état. Les prestations médicales étaient en deçà du protocole de soins retenus pour ces malades. Ce centre avait un taux de décès deux fois plus grand qu’au CNHU!!! Les promoteurs de ce centre auraient reconnu leur forfait sous yayi et un autre protocole mis en place pour qu’ils remboursent l’état.
    J’avais suivi le président de l’association des malades dans une émission en 2016….
    Le gouvernement de la Rupture doit poursuivre ces promoteurs cyniques et les mettre hors d’état de nuire

    • Avatar commentaire
      aziz 2 semaines

      Tu es un adversaire..du forum…et sur ce coup…je valide ton post..

      Ainsi donc..tous ceux qui ont pris illégalement nos blés doivent le cracher…un point c’est tout

      On peut meme remonter…aux années 60…je suis pour…pour qu’il n’est pas deux poids deux mesures

      La rupture…avec talon..pose certains..actes…qui ont été le fondement,la motivation,le bien fondé…de tous mes engagements…politiques…depuis..ma tendre enfance…jusqu’à ce jour

      Le démentalement des structures…de l’état..inutiles et nids…de toutes mal gestion

      La décentralisation..

      La question de l’environnement..

      La mise aux pas…de tous ceux qui ne veulent..pas se soumettre à l’autorité de l’état…et enfin…la reforme du systeme partisan..des partis politique..sont des choses…qui vont dans la bonne direction…

      Cependant…la drogue introduite dans le tc…de ajavon..par ingratitude et le désir de coule…quelqu’un..

      Affaire métognon..

      Affaire radio soleil..

      Enfin..cette façon de s’accaparer..de toute l’économie d’un pays par un trio…

      Dis je ne me rassure pas et je suis inquiet…