Open Fébegolf Championship 2017: Romaric Hounga champion

Open Fébegolf Championship 2017: Romaric Hounga champion

La Fédération béninoise de golf a organisé le vendredi 29 décembre 2017, l'Open Fébegolf Championship 2017. Une compétition statutaire qui clôture l'année sportive. Organisé par la Fédération béninoise de golf sous le parrainage du ministre du Tourisme,

Championnat d’Afrique de roller de vitesse: Le Bénin va prendre part à ce rendez-vous

de la culture et des sports, Oswald Homéky, cette compétition a connu la participation d’une quinzaine de golfeurs (amateurs) à Pahou. Lors du lancement, le directeur du sport d’élite, Bonaventure Coffi Codjia n’a pas manqué de s’excuser de l’absence du ministre en personne.

Je tiens à vous féliciter pour le travail abattu. Le ministère va vous accompagner pour que le golf soit pratiqué dans les coins les plus reculés du Bénin “, a rassuré le DSE.

Le président Gilles Gbaguidi a réaffirmé la volonté de la fédération à faire développer le Golf au Bénin. Après cette cérémonie protocolaire d’ouverture, place est faite au jeu. Sur le parcours de neuf trous et après plus de trois heures de compétition, c’est Romaric Hounga de Ouragan Golf club qui s’impose à Arthur Selo de Presse Golf club et à Femi Tankpinou de Super Sport Golf club.

Ému, le champion déclare qu’il est content de remporter le titre et indique que le golf n’est pas un jeu des riches. Champion en titre, Anselme Tchigan Houenoukpo n’a pu rien faire que d’occuper la quatrième place. Blessés dans leur amour propre, les joueurs de Presse Golf club vont faire parler d’eux lors du concours de putting. En effet, Arthur Selo, Étienne Etienne Yemadje et Pérez LEKOTAN vont brillamment battre la triplette de Ouragan et s’adjuge ainsi le titre de champion.

Au terme de la compétition, le président de la Fédération béninoise de golf s’est réjoui de la qualité de jeu produit par les athlètes. Gilles Gbaguidi a affirmé que ses impressions sont bonnes, car les golfeurs ont progressé en témoigne la hiérarchie qui a été bouleversée. Dans son message de clôture, Bonaventure Coffi Codjia a encouragé la Fédération béninoise de golf a mettre l’accent sur la promotion et la vulgarisation de cette discipline au Bénin.

Avec ce que je viens de suivre, je peux dire que cette compétition peut-être pratiquée partout “, à laissé entendre le directeur du sport d’élite avant de rassurer le peuple béninois que ” le Golf n’est pas un sport de riche “.

Commentaires

Commentaires du site 4
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

    Promouvoir le golf au benin c’est bien , mais est-ce que cette équipe qui le fait s’est rapprochée des anciens qui pratiquent le golf depuis toujours comme les Michel ahounou , et peut-être d’autres que nous connaissons , et pourquoi pas nous même bien caché dans notre grotte de tora-bora 😜

    • Avatar commentaire

      Le golfe..le tennis..sports de riche….!! et pourquoi pas..

      Moi..je préfère..la flagélation peuphls..et les luttes dans les villages…..

      Et pendant…que ollah joue…au golfe…des gens meurent de faim

      • Avatar commentaire
        OLLA OUMAR Il y a 2 semaines

        Aziz , chacun fait son sport là où il peut :  OLLA , peut être le golf , talon le vol et pillage , djogbenou le mensonge , aziz ” la fornication ” ; il est qu’ ici , golf et fornication ont en commun : ” TROUS ”