Bénin : Un homme meurt du virus Lassa à Ségbana

Bénin : Un homme meurt du virus Lassa à Ségbana

La fièvre Lassa continue sa virée mortelle dans le septentrion. Après avoir endeuillé, les départements de l’Atacora et du Borgou, elle vient de prendre une vie à Ségbana, une commune du département de l’Alibori.

Epidémie de fièvre à virus Lassa à Boukoumbé : Un patient décédé et un autre dans un état critique

C’est le Directeur départemental de la santé de l’Alibori qui a apporté l’information hier mercredi. Selon le Docteur Mama Bouraïma, la victime a quitté le Nigéria. Elle s’est ensuite rendue chez un tradi-thérapeute à Ségbana avant d’échouer dans un centre de santé de la même commune. A en croire le Dds Alibori, son recours tardif au centre de santé lui a certainement coûté la vie.

Après le décès du patient, la personne suspectée d’être entré en contact avec lui a été placée en quarantaine et mis en observation selon le Dds Alibori. Pour éviter la propagation de l’épidémie, des dispositions sont prises pour sensibiliser la population afin qu’elle dénonce d’éventuels cas suspects. Notons que la plupart des personnes touchées par ce virus sont des béninois résidant au Nigéria et qui rentrent au pays pour se faire soigner .

Dans leur pays de provenance, en l’occurrence le Nigéria, la fièvre hémorragique à virus Lassa a fait 21 morts dans le mois de janvier 2018.Ces statistiques émanent du Centre national de surveillance des maladies (NCDC) du Nigéria.  « Depuis le début de l’année 2018, 77 cas de fièvre de Lassa ont été confirmés et 21 décès ont et enregistrés » a fait savoir le Centre sur son compte Twitter. Il affirme cependant que la situation est sous contrôle.

Commentaires

Commentaires du site 0