USA : Donald Trump, le président qui critiquait ses alliés

USA : Donald Trump, le président qui critiquait ses alliés

Donald Trump, le Président élu aux Etats-Unis d'amérique ne manque pas d'occasion de critiquer les alliés des Usa chaque fois qu'il en a l'occasion.

USA : Donald Trump limoge Rex Tillerson

Faits plutôt rare depuis des décennies. Jamais on avait connu un Président qui critiquait autant les alliés des Usa. Et pourtant Donald Trump, l’a fait avant d’être élu Président.

Elu Président, Donald Trump continue de critiquer les alliés de taille des Etats alors que ses prédécesseurs les ont souvent “ménagé” pour éviter des tensions inutiles. A plusieurs reprises, le Président américain n’a pas garder sa langue dans sa poche. Pour preuve, avant son élection à la tête des Usa, Donald Trump avait critiquer la France de François Hollande l’accusant d’être laxiste concernant le terrorisme. Il avait aussi à plusieurs reprises critiqué un pays frontalier, le Mexique pour ne pas le citer, affirmant que le pays lui envoyait les pires ressortissants. A ce sujet, il est allé jusqu’à promettre de construire un mur entre les deux pays qui sera financé par le Mexique lui-même.

Le Canada et la Grande Bretagne …

Le Canada n’a pas échappé à ça. En effet, le Président Trump a critiqué son allié historique le Canada qui s’alignait très souvent sur ses positions affirmant que le pays profitait des Usa à travers les échanges commerciaux entre les deux pays. Outre le Canada, Donald Trump s’est attaqué aux services sanitaires du Royaume Unis hier lundi. Pour lui le système est «en passe de faire faillite». Cette nouvelle critique n’est pas restée sans réponse.

Le chef de fil de l’opposition britianique a aussitôt réagi et fait noter que le Président Trump a mal compris le message véhiculé dans les manifestants. De son intervention, il faut retenir que les britaniques sont jaloux de leur système sanitaire le NHS et sont mécontents de la gestion que le pouvoir en place en fait.

«Les gens défilaient parce que nous aimons notre NHS et que nous haïssons ce que le Parti conservateur en fait», lance Jeremy Corbyn qui estime que « la santé est un droit fondamental»

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    FRANCK M MAKON Il y a 2 mois

    QUE VOULEZ-VOUS QUE TRUMP DISE ?
    USER D’HYPOCRISIE COMME OBAMA QUI A SIGNE L’ARRET DE MORT DE KHADAFFI AVEC SA CORROMPUE DE SECRETAIRE HILLARY CLINTON !@?
    LAISSEZ TRUMP EN PAIX .
    IL DEMEURERA A JAMAIS CELUI QUI A DEMYSTIFIE LE MONDE DE L’HYPOCRISIE AMBIANTE .