Espion russe empoisonné : Theresa May a le soutien de la France et de l’Allemagne

Espion russe empoisonné : Theresa May a le soutien de la France et de l’Allemagne

Suite à l'affaire Skripal, l'Angleterre peut en effet compter sur le soutien sans failles de la France et de l'Allemagne.

Crise des migrants: Poutine appelle les européens à reconstruire la Syrie

La Russie est au cœur d’une terrible polémique après l’empoisonnement de l’ex-espion du KGB, Sergueï Skripal. En effet, la Première ministre britannique, Theresa May, a directement accusé Moscou d’avoir orchestré cette attaque.

Déstabilisée politiquement par cette nouvelle affaire, la chef d’Etat a décidé de passer à l’attaque en annonçant une première série de sanctions à l’encontre de la Russie. En plus de cela, celle-ci s’est rendue à Salisbury, lieu de l’attaque. Sur place, elle a ainsi réconforté les habitants et commerçants du coin. Enfin, celle-ci a eu une conversation privée avec le policier étant intervenu et qui a, lui aussi, été largement touché par le gaz ayant servi à empoisonner Skripal et sa fille.

Face à cette incroyable histoire, Londres peut cependant compter sur le soutien sans failles de certains de ses alliés dont les États-Unis, la France et l’Allemagne qui ont, via un communiqué commun, condamner la Russie pour cet acte qui « menace la sécurité de tous ». Jeudi dernier, c’est l’OTAN qui s’est rallié à la cause anglaise puisque Jens Stoltenberg, le secrétaire général d l’organisation, a exhorter la Russie à changer de comportement, condamnant par la même occasion une attaque « extrêmement grave ».

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    Analyste senior Il y a 6 mois

    Il faut malheureusement se rendre à l’évidence que la réaction britannique est à la hauteur de l’intérêt stratégique que représente ledit agent secret pour eux. La triste réalité est que les services secrets de tous ces pays qui s’indigent pratiquent aussi des éliminations, qu’importent les méthodes utilisées (un meurtre par arme chimique ou mécanique demeure un meurtre).
    Qu’il nous souvienne de l’indignation qui a suivi la révélation de l’écoute électronique de Merkel … pour se rendre compte quelques semaines plus tard que les Allemands faisaient pareil (… c’est-à-dire ce que font tous les services secrets de pays développés)