La carte diplomatique du Bénin vient de connaître une légère modification. Deux nouveaux ambassadeurs du Bénin s’installent. L’un à Moscou et l’autre à Ottawa. En effet, par décret N°2018-041 et N°2018-042 du 15 février 2018, le Chef de l’Etat a nommé Noukpo Clément Kiki et René Koto Sounon successivement comme ambassadeurs du Bénin en Russie et au Canada.

Le second remplace le premier au poste qu’il occupait il y a encore quelques mois avant d’être rappelé au pays par son ministre de tutelle sur demande des autorités canadiennes. On se rappelle, Noukpo Clément Kiki avait été dénoncé pour harcèlement sexuel par une femme alors qu’il était en poste à Ottawa. Cette plainte est parvenue aux autorités canadiennes qui ont déclaré ce diplomate « persona non grata » au Canada et ont demandé par la même occasion son rappel. Mais l’ancien professeur de mathématiques n’a pas trop chômé au pays. Quelques mois après, le voila promu à un autre poste diplomatique aussi stratégique que la Russie.

Cette nouvelle promotion qui arrive quelques mois seulement après une faute si grave confirme la thèse selon laquelle Noukpo Clément Kiki bénéficie d’un soutien de taille dans l’entourage immédiat du chef de l’Etat. Selon nos recoupements, il a lien de parenté avec la première dame qui serait son premier soutien politique. René Koto Sounon le remplace à ce poste désormais à Ottawa. A Paris, l’ambassadeur Alavo serait sur le point de départ. En froid avec le chef de l’Etat peu satisfait de ses prestations, il serait annoncé pour diriger le poste diplomatique rouvert à Niamey. Son remplaçant n’est pas encore connu officiellement

7 Commentaires

  1. MOSCOU CHAMPION INCONTESTE
    DU MULTILATERALISME
    SECURITAIRE
    PAR-DELA LA DIPLOMATIE
    BILATERALE
    DANS NOTRE MONDE
    A TRANSFORMER
    PEUPLES DES NATIONS UNIES
    REPRESENTES!…
    CITOYEN COSMOPOLITE EN ORBITE
    CONSEIL DE SECURITE
    ET ASSEMBLEE GENERALE DES NATIONS UNIES
    SOUTENANT!

  2. Noukpo Clément Kiki  Bénéficie des mêmes droits que tout citoyen Béninois, notamment celui d’être prrésumé innocent jusqu’à ce que sa culpabilité soit établie. À ce jour, il n’a été mis en examen ni reconnu coupable dans l’affaire invoquée de sorte qu’il en subirait prématurément les consécences.

    Laissons la justice canadienne suivre son cour et le gouvernement aviserait si besoin après délibération.

  3. Persona non grata au Canada , c’est comme ça ce kiki qui ne sait pas retenir son kiki qui est baladeur , sera persona non grata en Russie.
    Talon avec sa famille profonde , vous voyez ! 😡😡😡

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom