La décision américaine de se retirer de l’accord iranien a été bien mal accueillie par Moscou. Hier, en début de soirée, le président américain Donald Trump annonçait le retrait américain de l’accord sur le nucléaire iranien. Cet accordé, signé le 14 juillet 2015 forçait l’Iran à abandonner son programme nucléaire en échange d’une réduction des sanctions économiques contre Téhéran. Cependant, cet accord n’est pas du tout au goût de Donald Trump, qui a donc pris une décision forte, celle de tout simplement tout quitter. Un sacré coup de poker, un peu à l’image de celui réalisé avec la Corée du Nord.

Cependant, cette sortie n’est pas au goût de tout le monde et la Russie s’est d’ailleurs déclarée « extrêmement déçue » de cette décision. En effet, cette décision n’est pas du goût du Kremlin qui a fustigé cette décision unilatérale et le rétablissement des sanctions à l’encontre de l’Iran. Ajoutant être inquiet du fait que Washington viole les règles du droit international et agisse à l’encontre de l’avis des pas membres de cet accord, Moscou semble avoir été quelque peu pris de court.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire