Nouveau code pénal au Bénin : Le PLP dénonce un document « liberticide et anticonstitutionnel »

Nouveau code pénal au Bénin : Le PLP dénonce un document « liberticide et anticonstitutionnel »

Le nouveau code pénal est très décrié au sein du Parti pour la Libération du Peuple de Léonce Houngbadji. Dans un communiqué rendu public ce lundi 11 juin 2018, le PLP dénonce un document "liberticide et anticonstitutionnel".

Bénin : Léonce Houngbadji dénonce des réformes en catimini du code électoral

Le parti de Léonce Houngbadji fustige dans un premier temps, les conditions dans lesquelles le  code a été voté. « Ce document de 1007 articles … aussi volumineux et aussi sensible pour la vie des citoyens a été examiné à vive allure en moins de 48  heures et voté à deux heures du matin par 15 députés sur les 83 que compte l’Assemblée nationale » s’indigne le Plp qui a ensuite critiqué le contenu du code.

Selon le parti de Léonce Houngbadji, ce “document taillé sur mesure et adopté dans un esprit despotique, crée de nouvelles infractions souvent utilisées dans les Etats voyous et totalitaires contre les voix critiques”. Il en veut pour preuve cette disposition qui stipule que « quiconque porte publiquement atteinte par un discours écrit, propos, prêche religieux ou symbole, au valeur, à la représentation de l’Etat, de la Nation, de la République, des traditions, des ethnies ou de toute communauté organisée et légalement constituée est punie d’une peine d’emprisonnement de 05 à 10 ans et d’une amende de 10 millions à 20 millions de FCFA ».

Le Fsp souligne également la disposition qui pénalise les attroupements non autorisés. Au vu de ces dispositions « antidémocratique », le parti de l’opposition, affirme qu’il s’agit d’un système pénal fondé sur le tout-répressif et qui offense les libertés fondamentales, empêchant  “les forces politiques et sociales de l’opposition, d’avoir accès aux espaces publics et même aux espaces privés pour leurs manifestations”.Il exige pour finir, une relecture de ce code voté les “yeux fermés” par les députés du Bloc de la Majorité Parlementaire (BMP).

Commentaires

Commentaires du site 11
  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 6 mois

    Je pensais que le code serait toujours en etude au parlement….

     

  • Avatar commentaire
    Vanessa Il y a 6 mois

    Mais franchement que devient mon pays? Seulement 15 députés sur 83 à  2h du matin pour prendre une décision pareille. Honnêtement c’est abusé quoi midayihxomè!!! Et tout ça pour persécuter ceux qui  vont les empêcher de piller et de gouverner avec Ruse et Rage. Ok c’est bien on verra bien là fin. Dieu est au contrôle… Merci Mr Houngbadji

  • Avatar commentaire

    Leonce tu as bien raison. Cette rupture est très toxique pour la survie des populations. Talon et les siens veulent nous bâillonner afin de mieux piller le pays et croient qu’on va se laisser faire. Le pays nous appartient tous. Mais ceux qui pour une raison ou une autre soutiennent ces incongruités de ce gouvernement continuez bien hein… mais la roue tourne et ça tombera un beau jour sur vous.

    En tout cas bon courage Mr Houngbadji on te soutient QUE LA PROTECTION DIVINE T’ACCOMPAGNE DANS CET ENGAGEMENT PATRIOTIQUE.

  • Avatar commentaire

    Leonce tu as bien raison. Cette rupture est très toxique pour la survie des populations. Talon et les siens veulent nous bâillonner afin de mieux piller le pays et croient qu’on va se laisser faire. Le pays nous appartient tous. Mais ceux qui pour une raison ou pour une soutiennent ces incongruités de ce gouvernement continuez bien hein… mais la roue tourne et ça tombera un beau jour sur vous.

    En tout cas bon courage Mr Houngbadji on te soutient QUE LA PROTECTION DIVINE T’ACCOMPAGNE DANS CET ENGAGEMENT PATRIOTIQUE.

  • Avatar commentaire
    Brice DJOSSOU Il y a 6 mois

    Mr Léonce Houngbadji, vous déclarez ceci  << un document liberticide et anticonstitutionnel >>.Mais vous n’êtes pas un Constitutionnaliste  à ce que je sache !!! vous n’avez pas la compétence nécessaire ni la qualité pour parler d’inconstitutionnalité ou de la constitutionnalité d’un pareil document .Laissez la haute juridiction se prononcer sur l’état du document. C’est vilain votre jeu !!!

  • Avatar commentaire

     
    Le chien aboit, la caravane …
     
    La rupture continue sa belle aventure pour le bien du vrai peuple
     

  • Avatar commentaire

    Puis-je avoir le curriculum vitae de Monsieur Léonce HOUNGBADJI, s’il vous plaît? Merci

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 6 mois

    Oulala il a fini quand le grève de la faim

  • Avatar commentaire
    ALLOMANN Il y a 6 mois

    Le Code contient 1007 articles et vous vous excitez sur une seule disposition qui, demeurant figure dans tous les codes pénals de tous les États du monde et de notre sous-region. Vous êtes des libertaires qui ne respectez ai je autorité ni institution de la République . Sachez qu’il faut in minimum d’ordre pour conduire une société comme la nôtre pervertie par le democratisme qui règne depuis notre fameuse conférence nationale.

    Et puis, nul ne peut se prévaloir de sa propre turpitude . Ceux qui ont préféré aller s’occuper de leurs maîtresses la nuit au lieu de rester au Parlement ne doivent s’en prendre qu’à eux mêmes .

    Le Code a été voté conformément aux règlements de l’assemblée nationale

    Ce code est en chantier depuis 40 ans et son vote est un exploit à l’actif de la rupture.  Toutefois, il n’est pas immuable et peut subir ultérieurement des amendements …. Pour le reste, que les anarchistes sachent raison garder…

    • Avatar commentaire

      Vous êtes malhonnête, ou alors vous faites preuve d’une mauvaise foi manifeste!
      Pour soigner votre ignorance, je vous informe que le député Guy Mitokpè présent le jour-là, s’est vu TOUS ses amendements pertinents rejetés! Sur l’autel de la dictature du bmp selon ses propos.

      Ces députés ont trahi le peuple, et devront être balayés en 2019

    • Avatar commentaire

      @Allomann, voilà comment vous intoxiquez les pauvres populations. Pour votre gouverne, le code pénal a été introduit en 2001 pour la première fois au parlement. Merci de reconnaitre que la rupture vient simplement profiter de ce que les autres ont fait en modifiant l’excellent travail dans ses intérêts personnels et égotistes. Pensez-vous que c’est normal qu’un code pénal qui engage toute la nation soit voté par 15 députés ************** ? Votre politique de ruse et de rage est désormais mise à nu.