France : les gifles judiciaires de Vincent Bolloré

France : les gifles judiciaires de Vincent Bolloré

En France, le milliardaire Vincent Bolloré subit revers après revers dans ses récentes poursuites judiciaires contre des médias français trop portés sur ses activités notamment en Afrique.

Afrique du sud : L’ancien président Thabo Mbeki contre l’expropriation des blancs

Il n’avait pas, entre autres, spécialement apprécié le documentaire réalisé sur son entreprise par la chaîne publique France 2. En effet, dans “Vincent Bolloré un ami qui vous veut du bien” diffusé par l’émission Complément d’enquête en 2016, les journalistes de la chaîne se penchaient notamment sur les activités du groupe Bolloré en Afrique, plus précisément au Cameroun et sur les méthodes utilisées par l’homme d’affaires pour parvenir à ses fins.


Echecs judiciaires

Un documentaire dénoncé par M. Bolloré qui estime qu’il y est présenté comme dénué de scrupules, chose qui porte atteinte à sa personne, mais aussi à l’image de son entreprise. Pour tenter d’obtenir réparation, M. Bolloré a porté plainte au niveau du tribunal correctionnel pour diffamation et au niveau du tribunal de commerce de Paris pour préjudice envers son entreprise. Résultats: le groupe Bolloré a été débouté au niveau des deux tribunaux. L’avocat du groupe a affirmé qu’il ferait appel de la décision du tribunal de commerce de Paris. En tout, sur plusieurs plaintes (près d’une dizaine) , seules deux victoires concrètes ont été enregistrées par l’industriel français. Quoiqu’il en soit, l’homme ne s’avoue pas vaincu.

Pou rappel, la justice s’intéresse également aux conditions d’attribution à Vincent Bolloré de concessions portuaires en Afrique de l’ouest. Une procédure qui lui a valu une mise en examen il y a quelques mois

Commentaires

Commentaires du site 0