USA : un proche du président Trump en prison en attendant son procès

USA : un proche du président Trump en prison en attendant son procès

Aux USA, Paul Manafort, ancien chef de campagne du président américain Donald Trump a vu sa liberté conditionnelle révoquée par une juge fédérale à Wa

Nucléaire : comment la Corée du Nord joue avec Donald Trump

Aux USA, Paul Manafort, ancien chef de campagne du président américain Donald Trump a vu sa liberté conditionnelle révoquée par une juge fédérale à Washington, accusé de tentative de subornation de témoin dans l’affaire de l’ingérence russe. Le président américain qui a qualifié l’affaire de l’ingérence russe de discréditée a réagi à l’annonce de la mise en détention de son ancien bras droit.

« Wow, quelle peine sévère pour Paul Manafort, qui a représenté Ronald Reagan, Bob Dole, et beaucoup d’autres hauts responsables politiques. Je ne savais pas que Manafort était à la tête de la mafia » a déclaré le président Trump sur Twitter.

M. Manafort a été placé en détention par la juge alors que son avocat plaidait pour un contrôle judiciaire plus renforcé. Il était jusque-là assigné à résidence. Les autorités judiciaires craignaient qu’il influence les témoins avant son procès à venir (dans une autre affaire).

Le procureur Mueller qui enquête sur l’affaire russe a affirmé que M. Manafort avait appelé à plusieurs reprises ses anciens associés pour que la procédure soit abandonnée. La juge a estimé qu’il aurait pu agir de la même façon pour son procès à venir et a décidé de sa mise en détention.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire

    La justice est indépendante dans ces pays, ce n’est pas au Bénin où Djogbénou et Talon passaient le temps à tordre le cou à la loi