Nouveau rebondissement, dans l’affaire du processus d’attribution de la coupe du monde du footbaall au Quatar. Dédidement, cette  attribution va faire parler d’elle encore longtemps.La coupe du monde 2018 a pris fin il y a quelques semaines et les regards se tournent déjà, vers le prochain mondial qui se tiendra au Qatar. Le petit émirat aura donc le privilège d’accueillir dans quelques années, le plus grand événement sportif planétaire. L’on se rappelle cependant, que toute une série de scandales avaient éclaté au sein de la FIFA, après l’attribution de l’organisation de la coupe 2022 au Qatar. Corruption, trafique d’influence, réseaux occultes, sont entre autres les casseroles que traînent, le pays du golfe.

Loading...

Plusieurs hauts dirigeants de l’instance planétaire du football, se sont vu évincés de leur poste, suite à cette affaire dit du QatarGate. Au nombre de ceux-ci, Jérôme Valcke ancien secrétaire général de la FIFA, Michel Platini, ancien vice-président, Sepp Blatter, ex-patron du football mondial.

Ces trois hommes, ont, semblent-ils jouer un rôle important, dans la décision d’attribuer l’organisation du mondial 2022 à l’émirat. Sepp Blatter, qui a été banni pour une durée de 06 ans de toutes activités liées au football, s’est exprimé sur son compte Twitter.

Il a affirmé, que Nicolas Sarkozy a pesé de tout son poids, pour que le Qatar obtienne, l’organisation du tournoi de football. Il continue, en déclarant que Michel Platini, son ancien vice-président, a subi des pressions de la part de l’ancien locataire de l’Élysée pour faire pencher la balance en faveur du Qatar, au moment des votes.

Voir les commentaires

7 Commentaires

  1. Quand un type comme Blatter prend la parole pour accuser, la vérité peut être cherchée pendant très longtemps. Cet individu n’a plus aucune crédibilité et qui sait pourquoi il s’en prend aujourd’hui au Qatar et à Sarkozy ? Les voies du Blatter sont impénétrables, mais il aime tellement la lumière et le parfum de scandale qu’il est prêt à dire tout et son contraire.

    • C est bizzare que l on n indexe seuleument que le corrompu tout en oubliant toujours le corrupteur a chaque qu il s agit d une affaire de dessous de table. Sans corrupteur il n y aura jamais de corrompus.

  2. Bjr Mr le Président, je suis désolé de ces affirmations, pourquoi le fais-tu aujourd’hui ? Il aurait fallu le faire en temps et en heure pendant les négociations pour l’attribution de la coupe du monde et denoncer toute la magouille.

     

  3. L’affaire remonte et le feuilleton va durer des années..

    Car sportivement, economiquement, géographiquement, humainement, historiquement, y avait aucun argument ou raison à valoir pour qu’une telle candidature (sans dire choix) soit retenue!.. On pointe les responsabilités déjà évoquée, mais il y a celle de grands joueurs, des medias et des pays recalés..

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom