Egypte: une touriste libanaise condamnée pour avoir dénoncé le harcèlement dans le pays

Egypte: une touriste libanaise condamnée pour avoir dénoncé le harcèlement dans le paysPhoto : Facebook

Mona al-Mazbouh, jeune touriste libanaise avait été arrêtée fin Mai à l’aéroport du Caire. Le motif, elle avait posté une vidéo sur les réseaux sociaux dans laquelle elle affirmait avoir été victime de harcèlement sexuel. Elle a été condamnée, samedi 7 juillet à huit ans de prison.

Ouagadougou: Le président Macron annonce le retour des trésors pillés en Afrique

L’Egypte, est un pays régi par des coutumes et des dogmes qui sont fort bien ancrés dans l’esprit de ses habitant. Parmi ces dogmes, il y a le fait que la femme ne puisse pas s’opposer à l’homme. Dans un pays, où beaucoup de sujets sont tabous, la jeune femme de 24 ans à oser rompre le silence et dire ouvertement les maux qui minent le pays. Dans sa vidéo, elle se plaint d’avoir été sexuellement harcelé aussi bien par des chauffeurs de taxi, que par des jeunes hommes dans la rue.

Combien de femmes égyptiennes sont ainsi harcelés chaque jour mais qui, craignant les représailles ont peur de parler. De plus Mona al-Mazbouh parle également de la mauvaise qualité du service dans les restaurants pendant le mois du ramadan et beaucoup d’autres faits. Le tribunal du Caire, l’a jugé coupable d’avoir volontairement propagé de fausses rumeurs susceptibles de nuire à la société. Elle a donc été condamnée à huit ans de prison.

Un jugement en appel le 29 juillet

Une cour d’appel va se pencher sur le cas Mona al-Mazbouh le 29 juillet a indiqué son avocat qui fustige ce verdict sévère. De son côté, les défenseurs des droits de l’homme mettent en avant la forte répression qui a lieu actuellement et n’hésitent pas à la qualifier de plus féroce répression qu’a jamais connu le pays sous le régime du président Abdel Fatah al Sissi

Accusée de mensonges

Dans un pays aux coutumes loquaces, les réactions ne se sont pas fait attendre. Certains citoyens égyptiens ont appelé à l’arrestation de la jeune libanaise et ont porté plainte. Elle diffusera plus tard une autre vidéo dans laquelle elle affirme qu’elle n’avait aucune intention d’insulter les égyptiens et que ses dénonciations ne visaient pas tout le peuple.

Commentaires

Commentaires du site 0