Taxes sur l’automobile : Merkel appelle Trump à la négociation

Taxes sur l’automobile : Merkel appelle Trump à la négociation

Décidemment, Donald Trump n’a pas fini de surprendre son monde. Le président Américain est entrain de remettre en cause tous les accords signés avec plusieurs institutions internationales et pays partenaires.

Sanctions contre Téhéran: Trump affirme qu’il peut se passer de l’UE

Rappelons que le trublion s’est déjà désengager des accords sur le climat de Paris, il a retiré son pays de l’UNESCO, puis redéfinit les accords de L’ALENA (Accord de libre-échange nord-américain avec le Canada et le Mexique) et enfin il est en passe de créer un malaise au sein de l’OMC. Donald Trump, à lui tout seul est en train de changer radicalement les acquis des échanges économiques obtenu après de dures négociations sur le plan international.

Personne n’échappe à ces chamboulements. Il a refroidit les relations avec son adversaire économique historique, la chine, en imposant des taxes très lourdes sur les produits chinois. L’Europe n’est pas aussi épargnée par cette nouvelle donne. Depuis quelques mois, on assiste à de vives tensions et des déclarations incendiaires entre Trump et les présidents de l’UE avec en tête l’Allemagne et la France.

D’ailleurs lors du dernier sommet du G7 on pouvait sentir un certain malaise entre le président Américain et ses partenaires Européens. L’ambiance était sans doute tendue quand ils se sont retrouvés à huis clos.

Les européens reprochent au président Américain sa trop grande radicalité sur les taxes et accords économiques et l’accusent de vouloir créer un déséquilibre profond qui risque d’affaiblir l’économie mondiale. Trump lui, reste droit dans ses bottes et reste fidèle a sa vision : l’Amérique d’abord

L’Afrique, solution pour l’Europe

On l’a comprit, les Européens et les autres pays partenaires des Etats Unis sont dos mûr face à cette nouvelle donne. Qui dit nouveau système, dit aussi adaptation.

Tous ces pays, frappés par les nouvelles impositions du président Américain, doivent se tourner vers de nouveaux marchés au risque de voir leur économie fortement s’affaiblir. L’un de ces marchés est le continent Africain. Avec son milliard de consommateurs, l’Afrique représente aujourd’hui le marché de consommation le plus dynamique du monde.

La majorité des pays Africains ont des politiques économiques assez cohérentes, la politique fiscale et les taxes douanières sont assez souples. L’un des avantages du continent Africain est qu’il est en chantier continu. Oui l’Afrique est en ce moment le plus gros chantier du monde, et plusieurs multinationales trouveront leur compte en explorant le marché Africain.

Le dernier exemple en date, est celui du Rwanda où la marque automobile allemande Volkswagen y va implanter une usine d’assemblage de véhicules. Cela sera bénéfique pour les deux parties car le Rwanda va dynamiser et fluidifier encore plus son économie et Volkswagen, en se positionnant ainsi va s’ouvrir de nouvelles perspectives.

A l’heure où l’Amérique est en train de changer les règles du commerce mondiale, il sera judicieux pour tous les partenaires économiques du pays de l’oncle Sam d’explorer de nouveaux marchés et dans ce sens l’Afrique représente le meilleur partenaire.

Commentaires

Commentaires du site 0