Un congrès électif la Fédération béninoise de football à Porto Novo, ville capitale, ce samedi 25 aout, a plébiscité Mathurin De Chacus, président , seul candidat en liste.Le Président Directeur Général de Ofmas , une entreprise générale de travaux publics et privés, n’est pas un inconnu de la sphère élitiste socio-économique du Bénin. Il est en charge avec sa structure du « Projet Asphaltage », un pan très important du programme d’action du gouvernement de Patrice Talon. Il n’est pas non plus un étranger du monde sportif puisqu’il est le Président du club « Les Dragons de l’Ouémé » , un club de  première division.

Cependant ce n’est certainement pas le fruit du hasard si cet homme d’affaires habitué à la gestion des projets d’envergure est aujourdhui à la tête de la FBF, on lui doit la réalisation du stade Charles De Gaulle , deuxième stade du pays construit avec le satisfecit de la FIFA.  Le résultat de ces élections fut chose facile à prévoir .

D’abord deux listes en course,  « Nouveau départ », et « Nouvel Elan » ensuite désistement spectaculaire de la liste « Nouvel Elan » pour selon ses membres, «  donner à la famille du football béninois une chance de réussir sa mission telle prévue dans la vision du chef de l’Etat », ensuite, plébiscite de la liste de De Chacus, désormais seule en course, par 55 voix contre 18. Telle la  chronique d’un adoubement.

6 Commentaires

  1. Hum , gombo , des vérités , tu leurs en assénes à talon et son clan de mafieux , pilleurs  , et j’apprécie beaucoup 

  2. Je vois toujours les mains d anjorin, je suis un saint Thomas a quand la fin du mal. mon pays va mal , mon foot en souffre

  3. Un mafieux en remplace un autre..Le foot n’est pas sorti de l’auberge…
    At-il fini de payer au tresor public les avances injustifiees qu’il a recu ?

      • A t il recu des avances injustifiees sur contrat , oui ou non  pour un contrat attribue sans appel d’offres apres qu’on eut evince le sud-africain adjudicataire ?
        Pourquoi ne pas avoir relance un appel d’offres ?
        Une republique de mafieux 

  4. Espérons que l’éléphant ne vient pas avec un pieds cassé. Il ne suffit pas seulement d’avoir du pognon. Bonne chance et que renaît le foot au Bénin. Amen

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom