France : des chercheurs testent une hormone capable de régénérer les muscles

France : des chercheurs testent une hormone capable de régénérer les muscles

La sarcopénie est un syndrome qui s'observe le plus chez les personnes âgés et se carctérise par une dimunition significative de la masse musculaire et l'apeline aiderait à corriger cela.

Affaire Fillon : nouvelles révélations pour François, témoignages contre Penelope

L’être humain perdrait, selon une étude de l’Institut National français de la Santé et de la Recherche Médicale, 1 % de sa masse musculaire chaque année. D’où une dégénérescence progressive avec l’âge de la vitalité musculaire, la Sarcopenie. Un équipe toulousaine cependant vient de mettre en exergue le rôle d’une hormone dans cette fonte musculaire, l’Apeline.

L’apeline est une petite protéine découverte il y a vingt ans par des chercheurs japonais. Cette découverte a ouvert la voie à la mise au point de nouveaux traitements contre le diabète de type 2. Seulement l’équipe toulousaine dirigée Pr Valet et le Dr Cédric Dray ne s’est pas arrêtée en si bons chemins, et des travaux supplémentaires ont mis à jour les propriétés de régénérescence musculaire de l’apeline.

Cette hormone serait capable d’améliorer l’utilisation de l’énergie par la cellule. « L’apeline aide le muscle à mieux utiliser ses substrats énergétiques (…) Elle fait mieux tourner le moteur en quelque sorte », résume le Pr Philippe Valet. Le laboratoire toulousain projette un essai clinique en 2019 avec injection d’Apeline chez des personnes âgées.

Commentaires

Commentaires du site 0