Exercice en clientèle privée au Bénin: Le ministre Hounkpatin menace les contrevenants

Exercice en clientèle privée au Bénin: Le ministre Hounkpatin menace les contrevenants

Le ministre de la santé a tenu une conférence de presse hier vendredi à Cotonou. L’objectif de cette sortie médiatique est de rappeler aux professionnels de la santé la décision prise par le gouvernement. En effet, selon un  relevé du conseil des ministres, les médecins exerçant à la fois  dans le public et le privé ont jusqu’au 30 août prochain pour choisir leur camp.

Santé : il se fait amputer d’un avant-bras après la consommation de fruits de mer crus

A en croire  le ministre de la santé, « l’article 9 de la loi 97-20 du 17 juin 1997 fixant les conditions de l’exercice en clientèle privée des professions médicales et paramédicales prévoit la possibilité d’autorisation d’exercice en clientèle privée pour les fonctionnaires de l’Etat. Ainsi une bonne partie du personnel public se retrouve la plupart du temps à exercer cumulativement des activités privées de soins dans les structures privées formelles…  sans aucune autorisation préalable mais surtout en ne s’acquittant pas de leur obligation vis-à-vis de l’Etat qui les paie » .

Cet état de chose a selon lui, de graves conséquences sur la qualité des soins dans nos hôpitaux publics. Les patients sont obligés de recourir aux services des mêmes praticiens indisponibles dans les hôpitaux publics mais présents dans le privé. Pour le ministre Hounkpatin, les professionnels de la santé qui vont continuer cette pratique après le 1er septembre prochain subiront les rigueurs de la loi et les sanctions ne manqueront pas d’être appliquées.

Commentaires

Commentaires du site 5
  • Avatar commentaire

    Est ce que les autorisations existantes sont revoquees ?
    Est ce que la loi existante qui autorise les medecins a faire des consultations privees a l’hopital a ete abrogee?
    Le gouvernement ne fait pas les lois  dans une democratie !
    Pour abroger une loi, il faut en faire voter une nouvelle par l’assemblee !
    Bandes d’incompetents, ignares du b a ba de l’administration publique et des principes de l’etat de droit…
    On ne peut pas faire ce que l’on veut parce qu’on est president ou ministre !!!
    Outre le fait que cette decision est mal murie…
    Faites respecter la loi existante au lieu de vous egosiller et de prendre de nouvelles mesures mal pensees et sans consultation des acteurs!!!

  • Avatar commentaire

    Cette mesure interdit donc la vacation aux heures creuses. Il faut chercher un consensus pour régler ce problème.

  • Avatar commentaire

    Ce n’est pas la meilleure solution mr le ministre : il faut faire respecter les heures de travail, c’est tout. On ne peut interdire à quelqu’un d’aller jober à ses heures creuses.

  • Avatar commentaire
    Le Patriote Il y a 3 mois

    Il va y avoir comme toujours ceux là qui vont essayer de faire pression sur l’autorité. J’espère cette fois-ci que l’autorité jouera son rôle et sanctionnera les contrevenants sans état d’âme.

  • Avatar commentaire
    Babachocho Il y a 3 mois

    Allez la rupture le peuple vous supporte