On croyait s’être définitivement débarrassé de la fièvre hémorragique Ebola, qui avait créer la psychose et la peur ces dernières années. Elle a malheureusement fait son retour en RD Congo.La République Démocratique du Congo, en plus du Libéria, de la Sierra Leonne, et de la Guinée, fait partie des pays, qui ont le plus durement été touché par l’épidémie d’Ebola. Alors que le Libéria, la Sierra Leonne, la Guinée, ont réussi tant bien que mal à endiguer peu à peu l’épidémie, la République Démocratique du Congo, est à nouveau en alerte, car la maladie y a fait son retour. Les populations congolaises, vont devoir, à nouveau, faire face à l’épidémie d’Ebola. Cette affection, qui avait fait des milliers de victimes, s’apprête à provoquer de nouveaux morts. Le Nord-Kivu, en proie à des conflits armés, risque d’être l’épicentre de la maladie.

Loading...

C’est une mission de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), de retour du Nord-Kivu, qui a rapporté des informations inquiétantes et terrifiantes.

La situation est dramatique au Nord-Kivu. Et selon les experts de l’OMS, cette nouvelle vague de l’épidémie, sera plus difficile à contenir, car il y a un autre paramètre qui est entré en jeu. La situation d’instabilité permanente, qui prévaut dans la zone.

Le directeur général, de l’Organisation Mondiale de la Santé, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, ne cache pas son inquiétude, et tire la sonnette d’alarme, devant la nouvelle apparition d’Ebola, combiné à la situation sécuritaire chaotique, au Nord-Kivu, qui va entraîné de nombreuses victimes. 

Voir les commentaires

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom