Sanctionnée par les USA, la Russie se tourne désormais vers l’Asie

Sanctionnée par les USA, la Russie se tourne désormais vers l’Asie© Sputnik. Sergei Guneev

Sanctionnée au niveau électronique par les USA, la Russie a décidé de produire certains composants en Asie du Sud Est. Une manière de répondre à Washington, en prouvant qu'il existe d'autres ressources.

Critiqué en Centrafrique, la Russie répond en dénonçant le contrôle de Mayotte par la France

Les États-Unis ont récemment annoncé une série de sanctions visant les entreprises souhaitant exporter en Russie des produits et composants électroniques à double usage. Afin de compenser l’impact de cette annonce, le Kremlin a récemment annoncé vouloir se tourner vers les pays de l’Asie du Sud-Est afin de combler ce vide et surtout, de montrer à Washington que le pays dispose d’inombrables ressources. C’est en tout cas ce qu’a assuré le ministre russe de l’Industrie et du Commerce à l’occasion d’une allocution. Le Made In Russia sera également mis en avant puisque le produit fini sera composé d’une partie produite en directement en Russie.

Une partie de cette nouvelle série de mesures émane directement du président Trump tandis que l’autre elle, a été directement adoptée par le congrès américain dans le but de frapper les adversaires des États-Unis par une série de décisions visant l’économie. Une manière également pour Washington de continuer à faire pression sur la Russie.

Une réponse à l’affaire Skripal

Dans l’idée, cette série de sanctions est une réponse à l’affaire Skripal. En effet, la Russie a été pointée du doigt pour avoir tenté d’empoisonner un ex-espion du KGB vivant en Grande-Bretagne, via un gaz extrêmement toxique. Choqué, les États-Unis ont annoncé le 8 août dernier vouloir riposter. Résultat, cette nouvelle vague de décisions allant à l’encontre du Kremlin entre en vigueur dès aujourd’hui.

Commentaires

Commentaires du site 0