Sondage : 54% des Français se disent « déçus » de l’action d’Emmanuel Macron

Sondage : 54% des Français se disent « déçus » de l’action d’Emmanuel MacronPhoto : AFP PHOTO / POOL / ludovic MARIN

La dynamique du président Macron semble pâtir des récents événements, liés à l'affaire Benalla ou encore à la grève SNCF. Aujourd'hui, 54% des français assurent être "déçus" du chef de l'Etat.

France : un député du parti de Macron en garde à vue

Les Français pessimistes quant à l’avenir du pays ? En effet, un récent sondage réalisé par la société spécialisée, Elabe, tend à prouver que la joie n’est pas au rendez-vous. Ainsi, deux-tiers des sondés ont assuré être relativement pessimistes quant à l’avenir directe du pays. Il faut dire que de nombreuses réformes sont sur le point d’être menées, cependant, la défiance des citoyens face au gouvernement et au président Macron empêche d’imaginer le meilleur. Résultat, ils sont peu nombreux à croire aux nouveaux projets de l’exécutif.

Macron, soutenu par son parti LaREM

Porteur de nombreuses promesses, Emmanuel Macron semble cependant décevoir ceux qui voyaient en lui, le porteur d’un nouveau message. Aujourd’hui, ils sont 54 % à s’avouer déçus de la qualité de la politique menée par le président, soit le deuxième plus mauvais chiffre enregistré depuis juillet 2017.

Cependant, il convient de nuancer ce constat. En effet, ils sont nombreux (un tiers) a pensé qu’il est trop tôt pour se prononcer. Au niveau des appartenances politiques, force est de constater que les sympathisants LaREM sont satisfaits de ce dont ils sont témoins – ils ne sont que 2% à être déçus du président – tandis qu’à droite, 17 % des sympathisants Républicains se disent heureux du président Macron contre 8% à l’extrême droite.

Dynamique, mais autoritaire

Le taux de satisfaction au niveau des catégories professionnelles représente également ce qu’il se dit sur la politique menée. Taxé d’aider les riches au détriment des pauvres, le chef de l’État n’est finalement soutenu que par 32% des ouvriers contre 56 % des cadres et professions intellectuelles supérieures.

L’image du président semble également pâtir des récents événements, notamment liés à l’affaire Benalla. En effet, s’ils sont nombreux (72%) à le voir comme un chef de l’État dynamique, souhaitant faire bouger les choses, ils sont encore plus nombreux (80%) à le voir comme étant autoritaire.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire

    Et dans les 52 %. Combien ont voté pour lui ?!!!

  • Avatar commentaire
    Abdou soumaguel maiga Il y a 4 semaines

    Macron à ce qu il mérite. Devenir président de la 5eme puissance mondiale sans programme, être le président plus mal élu de la 5eme république monarchique de de Gaulle, à seulement 47%, et penser être le président qui va changer la France a de quoi étonner.
    L élection est devenue une bizarrerie, le peuple refuse de voter, la dictature de l élection lui impose un président.
    Au mali, le président a reçu 1.700.000 voix sur 8 000 462 d inscrits et une population estimée à plus de 17 000 000 millions.
    Élection dans ces cas est une absurdité de temps modernes.

  • Avatar commentaire
    Siaka KONE Il y a 4 semaines

    La france a un peuple particulièrement mesquin. Il s’oppose à toute réforme et crie à la stagnation