USA : Asia Argento, l’une des accusatrices d’Harvey Weinstein accusée d’agression sexuelle

USA : Asia Argento, l’une des accusatrices d’Harvey Weinstein accusée d’agression sexuelleAsia Argento

Asia Argento, véritable figure de proue du mouvement #MeToo aurait elle aussi, agressé un jeune homme, mineur. Selon certaines informations, elle aurait également acheté son silence.

Riposte de la Turquie : l’administration Trump réagit

Véritable figure du mouvement féministe #MeToo, l’actrice Asia Argento est actuellement au centre de toutes les discussions. La raison ? Selon certaines informations, l’actrice de 41 ans aurait, en 2013, agressé d’un jeune comédien en devenir, à savoir Jimmy Bennett. Âgé de 17 ans à l’époque, ce dernier aurait ensuite déposé plainte avant que les deux partis ne trouvent un accord. Résultat, Argento a décidé de verser 380,000 dollars au plaignant, qui en demandait à la base, pas moins de 3,5 millions d’euros.

Selon les avocats du jeune acteur et musicien, cette rencontre lui aurait infligé une certaine détresse émotionnelle ainsi que des pertes économiques lourdes, ne pouvant travailler à cause de la situation face à laquelle il s’est retrouvé. A l’époque des faits, Bennett était d’ailleurs très jeune puisque âgé de 17 ans et deux mois. Les termes de l’accord eux ont été signés en avril, soit quelques mois après le lancement de la campagne #MeToo, campagne au cours de laquelle l’actrice a pris un part très importante.

Les réseaux sociaux s’enflamment

Sur les réseaux sociaux, nombreuses ont été les réactions surprises. En effet, comment une telle figure a-t-elle pu agir de la sorte ? Qualifiée de « donneuse de leçons », Asia Argento a donc été prise à partie par de nombreux internautes qui ont moqué son combat, bien que ces révélations concernant l’attitude d’Harvey Weinstein ne soient pas à remettre en cause.

Commentaires

Commentaires du site 0