USA : Donald Trump mis en difficulté devant la justice par son ex-avocat

USA : Donald Trump mis en difficulté devant la justice par son ex-avocatPhoto : LEAH MILLIS/REUTERS

Selon Michael Cohen, ancien conseil du président Trump, l'actuel chef de l'État lui aurait demandé de verser près de 300.000 dollars à deux femmes afin d'éviter un scandale de relations extra-conjugales, qui lui aurait coûté son élection.

Tensions USA – Canada : Trump refuse de rencontrer Trudeau

Donald Trump, président américain, mis en difficulté par son ancien avocat. En effet, interrogé hier par le juge fédéral de Manhattan, William Pauley, Michael Cohen, ancien conseil de Trump, a avoué avoir remis deux valises contenant les sommes de 130 000 et 150 000 dollars à deux femmes qui assuraient à l’époque, avoir eu une liaison avec l’actuel pensionnaire de la Maison Blanche. S’il n’a pas nommé les deux femmes en question, ces révélations correspondent à deux montants déjà connus des services de police ayant été versés à l’ancienne actrice X, Storm Daniels et l’ancienne playmate Karen McDougal.

Trump a-t-il tenté d’acheter le silence de deux femmes ?

Des révélations effectuées sous serment qui mettent à mal le président Trump, d’autant plus qu’elles proviennent d’un homme qui, à une époque, était prêt à « prendre une balle » pour son chef. Cependant, face à la gravité de la situation, ce dernier a décidé de changer de stratégie, se positionnant en adversaire numéro 1 du président, n’hésitant d’ailleurs pas à assurer que ce dernier est au moins autant coupable que lui dans cette affaire.

Michael Cohen plaide coupable.

Suite à ces révélations, Cohen encourt jusqu’à 65 ans de prison. Reconnu coupable de déclaration frauduleuse auprès d’une banque ou encore de fraude fiscale, ce dernier aurait également omis de déclarer une dette de 14 millions de dollars dans le but d’obtenir un nouveau prêt d’un demi-million. Enfin, il a également été reconnu coupable de contribution illégale à une campagne électorale, en versant 280,000 dollars à ces deux femmes, dans le but de les faire taire. Plaidant coupable, il devrait tout de même échapper à la peine maximum.

Regrettant la gravité de ces accusations, le juge en charge de l’affaire a estimé que cette situation reflétait le mode de fonctionnement frauduleux mis en place par Cohen durant de nombreuses années. Remis en liberté après avoir rendu son passeport et payé une caution de 500,000 dollars, ce dernier devrait être assez vite fixé sur son sort.

Commentaires

Commentaires du site 0