Les réseaux sociaux peuvent-être formidables comme absolument terribles. La preuve avec cette histoire incroyable, vécu par une jeune femme qui pensait avoir trouvé le stage de sa vie.Voilà une histoire qui prouve que les réseaux sociaux peuvent détruire une carrière. En effet, Naomi H. a obtenu un stage à la NASA. Pas peu fière d’elle, celle-ci décide alors de s’en vanter sur les réseaux sociaux, twitter notamment. Résultat, celle-ci écrit alors : « que tout le monde ferme sa gueule, j’ai été acceptée pour un stage à la NASA ». Un message qui a surpris pas mal de monde par sa vulgarité, dont un certain Homer Hickam qui lui suggère de surveiller son langage. Très vite, la jeune femme monte au créneau et réplique alors un message relativement insultant, à connotation sexuelle.

Problème ? Homer Hickam n’est autre qu’un membre du Conseil national de l’espace, l’instance publique qui supervise la NASA. Si ce dernier n’est pas parti se plaindre auprès de la NASA, il a tout de même assuré que la façon d’écrire et de parler de la jeune Naomi n’était pas en adéquation avec les valeurs prônées par l’employeur en question. Résultat, la jeune femme a perdu son stage après que certaines personnes travaillant au sein de la NASA aient eu vent de cette histoire. 

Un tweet à l’impact forcément négatif donc, même si Homer Hickam, visiblement peu rancunier, a décidé d’aider la jeune femme à trouver un nouveau stage afin de ne pas la laisser dans une telle situation. 

4 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire