USA : la lettre de Pyongyang qui a énervé Donald Trump

USA : la lettre de Pyongyang qui a énervé Donald Trump

Après avoir eu vent d'une lettre au contenu dérangeant, le président américain Trump a préféré annuler la venue de son secrétaire d'Etat Mike Pompeo à Pyongyang.

Sanctions américaines: la Corée du Nord parle d’acte de guerre

Le 24 août dernier, le président américain Donald Trump annonçait l’annulation de la visite de Mike Pompeo, secrétaire d’État, à Pyongyang. Si aucune raison n’a réellement fuité concernant cette soudaine annulation, le quotidien américain du Washington Post, avance qu’une lettre serait à l’origine de la colère et donc de la décision prise par le président des États-Unis.

Le caractère belliqueux de cette lettre, dénoncé

En effet, ce même jour, Mike Pompeo aurait reçu cette fameuse lettre, signée par Kim Yong-Chol, l’un des plus fidèles lieutenants de Kim Jong Un. Si le contenu de ce message n’a pas été dévoilé, il semblerait que le caractère belliqueux de cette missive ait irrité l’administration.

Résultat, une rencontre annulée en vitesse et de nombreuses questions qui se posent. Cependant, Trump a préféré jouer l’ouverture et le dialogue en assurant quelques instants après avoir officialisé la non venue de Mike Pompeo à Pyongyang, que ce dernier pourrait très vite retourner sur le sol nord-coréen, notamment une fois que les différends commerciaux qui pourrissent les relations sino-américaines seront réglés.

Commentaires

Commentaires du site 0