USA : l’annonce choc d’Elon Musk concernant Tesla

USA : l’annonce choc d’Elon Musk concernant TeslaPhoto: Joshua Lott/Getty Images

Elon Musk, patron de Tesla, a de nouveau semer la pagaille, envisageant publiquement le retrait de la bourse américaine de Tesla. Une déclaration qui a semé la pagaille dans Wall Street.

L’ONU réduit son budget de 285 millions de dollars, ce qui réjouit Washington

Elon Musk, le fantasque patron de Tesla, a de nouveau fait parler de lui en assurant via Twitter, hier en fin d’après-midi, vouloir retirer Tesla de la bourse ! Une annonce qui a semé la pagaille dans Wall Street, provoquant même une suspension de l’action, avant que celle-ci ne soit finalement rouverte, s’envolant à +11 % en clôture. Tentant de se justifier, Elon Musk a assuré qu’à 420 $, le financement de sa société sera définitivement assuré. De son côté, la société elle, a confirmé l’information, ajoutant cependant que cette décision, aussi radicale soit-elle, sera prise au terme d’un vote entre les actionnaires.

Une annonce surprise

Si cette opération se réalise, Tesla pèserait alors quelques 71 milliards de dollars, soit environ 20 de plus que General Motors, le premier constructeur automobile du pays. Une situation qui poserait le problème du coût et du financement de l’opération de retrait puisque nombreux sont les experts à se demander où Elon Musk trouvera l’argent nécessaire afin de s’extirper de Wall Street. Certains pensent notamment à un LBO, un Leverage Buy Out, qui est en fait un montage financier complexe, permettant à un holding spécialement conçu pour l’occasion, de racheter la société via un emprunt massif de liquidités.

“Je ne vendrais pas mes parts”

Une annonce à laquelle personne ne s’attendait, d’autant plus qu’elle a eu lieu en pleine séance boursière. Habitué des déclarations chocs, Elon Musk n’en est donc pas à son premier coup d’essai, et ce, même dans un pays où la communication financière et économique est calculée. Soucieux d’assurer un futur stable à sa société, ce dernier a par ailleurs assuré qu’il ne vendrait aucune de ses parts de l’entreprise, dont il détient 20 %, ajoutant au passage que si ces parts ne font pas de lui le majoritaire, ce dernier a le soutien du reste des actionnaires. Résultat, la politique qu’il souhaite mener devrait bel et bien avoir lieu.

Souhaitant rassurer les investisseurs déjà en place et ceux qui souhaitent plonger dans Tesla, le PDG de la société a également déclaré qu’il se pourrait qu’un fond spécial soit créé, garantissant l’équité entre tous. Une manœuvre déjà réalisée avec Fidelity Investment pour SpaceX, société spécialisée dans l’aérospatiale dont il est également le PDG.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    ILLEGAL SQUATTAMERICA Il y a 1 semaine

    Surement qu’il craint que les économistes réalisent qu’il s’est planté, alors tel au jeu de carte, il ferme son jeu