Delphina Motta, a vécu un véritable cauchemar, en salle d’accouchement du Tri-City Médical Center d’Oceanside, dans le sud de la Californie.Les phases d’accouchement sont toujours délicates à gérer, aussi bien pour la femme qui est en train d’accoucher,  que pour le personnel médical, qui doit veiller à ce que la mère et le nouveau-né, se portent bien à la fin. Il arrive quelques fois, que l’accouchement connaisse quelques complications. C’était le cas avec Delphine Mota.

Une fois admise en salle d’accouchement, les médecins ont constaté, que la jeune femme ne pouvait pas accoucher normalement. Ils décidèrent donc de passer par la césarienne pour extraire le bébé.

C’est durant cette phase que la maman a souffert le martyre. Selon Delphina Mota, l’anesthésie n’a pas été effectué. Cette dernière, est passée par tous les états, le summum de la souffrance.

Elle dira, que le personnel médical a été obligé de l’attacher à la table d’accouchement, pour terminer le processus. On peut imaginer aisément, la douleur qu’elle a ressenti. Elle a donc décidé, de porter plainte contre la structure hospitalière et réclame 5 millions de dollars pour les préjudices, qu’elle a subi

4 Commentaires

  1. Désolée c une histoire incroyable une césarienne sans anesthésie peut tuer la patiente par choc vagal vu le intensité de la douleur je dirais plutôt une résistance psychique à l’anesthésie

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom