Décès d’un homme d’affaires belge en Russie : sa mère pense que Poutine a des informations

Décès d’un homme d’affaires belge en Russie : sa mère pense que Poutine a des informations

Il y a quelques jours, un ancien professeur d'université, devenu par la suite homme d'affaires a été retrouver sans vie, au pied de son immeuble.

Belgique : le père d’un footballeur devient maire

Le Belge, Bruno Charles de Cooman, puisque c’est de lui qu’il s’agit, vivait dans le centre de Moscou à proximité du Kremlin. L’ancien professeur, était depuis 2017 un des cadres du groupe sidérurgique russe Novolipetsk Steel (NLMK). Il était notamment chargé du volet recherche-développement.

Selon le frère de Bruno Charles de Cooman, qui s’est exprimé dans des médias belges, l’homme d’affaires, est repassé par son domicile à l’improviste en pleine journée. Conduit par son chauffeur, il a demandé à celui-ci de l’attendre quelques minutes au bas de l’immeuble. Quelques instants plus tard, le chauffeur voyait Bruno Charles de Cooman tomber de sa fenêtre du neuvième niveau.

La mère de l’homme d’affaires, Marie-Madeleine Meunier, est persuadée que Bruno Charles de Cooman était attendu par plusieurs individus en haut. Elle a aussi affirmé que le président russe, a des informations sur la mort de son fils. Elle a déclaré ceci, à une chaîne de télévision belge :

“Ils l’ont assommé et l’ont jeté par la fenêtre. Je veux connaître la vérité et ça c’est dans les mains de Poutine.”

la version des autorités russes

Une enquête, a été ouverte par le parquet belge, afin d’élucider les causes de la mort de l’homme d’affaires belge. Cependant, en Russie, les enquêteurs plaident pour la thèse du suicide. D’après la version des autorités policières russes, le corps montrait des marques d’une chute d’une grande hauteur. Il a été constaté qu’aucune trace de lutte, n’a été découverte dans l’appartement.

Commentaires

Commentaires du site 0