Tanzanie : les faux ongles interdits au parlement

Tanzanie : les faux ongles interdits au parlement

Le parlement Tanzanien, vient de trancher dans le vif. Désormais, quiconque ne respectera plus le nouveau code vestimentaire en vigueur ne pourra plus pénétrer dans l’hémicycle. 

Tanzanie : le président veut faire travailler les prisonniers jour et nuit

L’une des mesures phares du nouveau code vestimentaire, est celle concernant le port de faux ongles et de faux cils. La ministre adjointe de la santé, Faustine Ndugulile, avait fait état de ses appréhensions quant à l’impact des faux ongles et de faux cils sur la santé. Face à cette alerte de la responsable de la santé, le président de l’assemblée nationale, Job Ndugai, a ordonné aux députés Tanzaniens, de ne plus pénétrer dans l’hémicycle, avec des faux ongles et des faux cils.

Cette décision s’applique aussi aux visiteurs. En plus de cette mesure, il est également interdit aux parlementaires, le port des robes courtes et des jeans au sein de l’enceinte parlementaire.

Commentaires

Commentaires du site 1
  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 semaine

    Qu’est-ce qui arrive à nos frères tanzaniens ; le president demande à son peuple de ne plus pratiquer la contraception pour les femmes , ici c’est interdiction de faux ongles et de faux cils , et bientôt pour les femmes c’est de ne plus porter des petites culottes pour une meilleure aération de leur sexe ( et ici , c’est l’ami agadjavi le voyeur qui va apprécier ) ; sont-ils serieux ces dirigeants tanzaniens , et n’ont-ils rien de mieux à  offrir à leur population  ?