Affaire Khashoggi : Emmanuel Macron critique Angela Merkel sans la nommer

Affaire Khashoggi : Emmanuel Macron critique Angela Merkel sans la nommer

A l'occasion d'une visite organisée à Bratislava, le président Français, Emmanuel Macron a répondu aux demandes allemandes de ne plus livrer d'armes à l'Arabie Saoudite. Une réponse qu'il a voulue très offensive.

Rappel de Trump sur l’OTAN : le mea culpa et les résolutions de Merkel

À l’occasion d’une conférence de presse organisée en marge de sa visite à Bratislava, le président français Emmanuel Macron est revenu sur l’affaire Khashoggi. En effet, si certains pays – dont l’Allemagne – souhaitent serrer la vis en ce qui concerne le Royaume, d’autres en revanche tendent à ne pas vouloir tout mélanger. C’est notamment le cas de la France, qui devrait continuer à fournir des armes à Riyad et ce , malgré la possible implication de Riyad dans l’affaire de l’assassinat du journaliste.

Macron attaque l’Allemagne et l’Autriche, sans les nommer

Un discours qu’il a voulu très offensif. En effet, le président Macron a raillé les décisions de certains gouvernements, dont ceux de l’Allemagne et de l’Autriche, d’avoir pris la décision de ne plus vendre d’armes à l’Arabie Saoudite. Selon lui, cela relève d’ailleurs d’une certaine hypocrisie puisque ces mêmes états – sans toutefois les nommer – vendent parfois plus au Royaume que la France via les joint ventures qu’ils possèdent. De plus, ce dernier a invité tous les acteurs à ne pas tout mélanger. En effet, le lien entre les ventes d’armes et l’affaire Khashoggi est compliqué à définir. Résultat, si la communauté internationale souhaite sanctionner le Royaume, il faut qu’elle le fasse, soit dans tous les domaines, soit de manière individuelle, en sanctionnant les principaux responsables. 

Une situation qui ne sera rendue possible que lorsque la lumière sera entièrement faite sur cette affaire. À ce titre, le président Macron a appelé l’Europe à s’unir et à offrir une réponse commune, rappelant que la France condamnait fermement cet assassinat. Une affaire qui se veut également compliquée à gérer tant les liens entre l’Arabie Saoudite et certains pays occidentaux sont importants à tous les niveaux. Économique d’abord, avec les importations de pétrole, militaire et sécuritaire ensuite avec la lutte contre l’Etat Islamique.

Commentaires

Commentaires du site 3
  • Avatar commentaire
    Amaury Il y a 1 mois

    Ce journaliste a été tué fata. Juste des condamnation et les affaires reprennent.
    Honte à vous !

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 1 mois

    Un ressortissant d’un pays assassisné dans l’enseinte du consulat de ce pays et le président francais parle d’une affaire individuelle. Intér^t francais, où tu peux amener les dirigeants de la France!