Bénin: La Criet renvoie le dossier Sébastien Ajavon au 18 octobre prochain

Bénin: La Criet renvoie le dossier Sébastien Ajavon au 18 octobre prochain

Le dossier Sébastien Ajavon a été renvoyé au jeudi 18 octobre prochain par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (Criet).Le renvoi est intervenu un peu moins d’une heure après le début de l’audience ce matin .

Sébastien Ajavon sur Rfi : « La CRIET, une cour d’exception sous ordre ; la justice béninoise embastillée »

Sébastien Ajavon et trois autres personnes concernées dans l’affaire des 18 kg de cocaïne ne se sont pas présentés à l’audience qui s’est tenue à la Criet ce matin. L’homme d’affaires s’est fait représenter par un collège de dix avocats. L’absence du président d’honneur de l’USL n’a pas du tout plu au ministère public représenté par Gilbert Ulrich Togbonon. Il a demandé à la Cour de récuser la démarche des avocats de la défense au motif qu’ils ne sont que des assistants des accusés.

En réponse aux propos du juge Togbonon, Me Ayodélé a cité l’article 428 du code de procédure pénal qui stipule que « tout prévenu ou accusé à la possibilité  de se faire représenter par son avocat pourvu qu’il en apporte la preuve qu’il l’a effectivement mandaté ».

Le président de la Cour a suspendu l’audience. Il a par la suite renvoyé le dossier au jeudi 18 octobre prochain.  Aux dernières nouvelles, le collectif des avocats de Sébastien Ajavon prévoit d’organiser une conférence de presse dans la journée.

Affaire cocaïne au Bénin : le célèbre avocat français Me Dupond-Moretti va défendre Ajavon

Commentaires

Commentaires du site 25
  • Avatar commentaire

    Ajavon & Talon sont des faux hommes !!! je n’ai avoir dedans…

  • Avatar commentaire
    Quartier crétin Il y a 1 mois

    Vous me détendez par vos commentaires

  • Avatar commentaire

    Je suie français ,je suis très surpris de votre république .Ca commence à être médiatisé en France et ça vous donne une mauvaise image de votre justice et de votre gouvernement ( un nouveau pay africain sous dictature).
    Bon courage au peuple béninois.

    • Avatar commentaire
      SONAGNON Il y a 2 mois

      C’est une véritable honte pour tous les béninois ce qui se passe!!!

      Quand on fait appel à la suite d’une décision d’un tribunal de premier degré, c’est un tribunal de deuxième degré qui prend le relais.

      Une cour d’exception fabriquée de toutes pièces à la hâte pour éliminer les opposants politiques, c’est inacceptable!!!

      • Avatar commentaire
        JOJOBA Il y a 1 mois

        SONAGNON
        tu n’es pas juriste toi. Alors tais toi gentiment.
        Sinon tu seras déféré

        • Avatar commentaire
          SONAGNON Il y a 1 mois

          Vous n’avez aucune connaissance de mon parcours pour savoir si je suis un juriste ou pas.

          Mais pour quelqu’un qui à une connaissance moyenne des institutions politique, c’est basique ce que nous disons là.

    • Avatar commentaire

      Moi VOYO Français breton, je m’occupe de Macron. Je ne parle pas des affaires AJAVON. Nous sommes en france, les français ne savent même pas qu’un pays s’appelle Bénin et qu’il existent des affaires de sébastien AJAVON
      ici on n’a pas le temps pour ces bêtises d’une justice kpayo

  • Avatar commentaire

    ce qui arrive à adjavon et consorts et les autres..me parait etre dans l’ordre normal des choses..

    quand on écoute..tous les discours de yayi et ses mises en gardes..

    Dis je….c’est bien fait pour nos g u eules..

    Parfois dieu est propmt à rendre justice…ou parfois il prend son temps..

    Il ne nous reste qu’à méditer..

    D’ailleurs le scénario…de la non tenue des élections dans ce pays…me parait etre une probabilité certaine…tant que talon ne sera pas sur…que ses affaires sont dans de bonne mains..et incrite dans le marbre..

  • Avatar commentaire
    Talon héélou Il y a 2 mois

    Talon tu nous a découragé on t’a élu 65/% du suffrage à cause de ajavon qu’on t’a accordé cette suffrage à faire qui est passé tu est encore renouveler c’est dommage pour toi et sa fait honte pour les les **** comme moi et toi c’est que tu as oublier si tu fais sa tu va trouver la majorité à l’assemblée ? Je te rie tu n’a pas la popularités tu as perdre tout ahonoun taoun

    • Avatar commentaire

      C’est une honte pour notre pays le Bénin …
      Ce qui arrive aujourd’hui à ajavon prouve une fois de plus que notre président a peurrrrrrrrr…
      Derrière son air je suis sûre de moi se cache un ****.
      Tous ceux qui sont derrière lui auront honte très très bientôt.qui vivra verra .
      Le peuple béninois n’est pas dupe arrivera le moment pour nous de dire non et non .
      Il gouverne notre pays comme ses sociétés.
      C’est quel pays on l’opposition n’a pas droit à la parole .
      Tu parles ( redressement fiscal , arrestations, intimidation et j’en passe )
      Koïïïïï.
      Je passais 💃💃💃💃💃 ne m’insulter pas oh pardon 

  • Avatar commentaire
    Visiondor Il y a 2 mois

    Qu’on laisse l’homme tranquille.il y a mieux à faire 

  • Avatar commentaire
    vive la rupture Il y a 2 mois

    oi je ne vois aucun acharnement, Adjavon avait été acquitté au bénéfice du doute par le juge en correctionnel,Le dossier étant en seconde juridiction (puisque le Ministère public a interjeté appel), la Criet a été créée quelques années après avec pour attributions majeures le jugement des personnes impliquées dans le trafic de drogue et aux infractions économiques. Depuis sa création, cette Cour reçoit plusieurstrafiquants de drogue puisque les juridictions de droit commun ont transféré comme le stipulent les textes, ces différents dossiers à cette nouvelle juridiction. Il était donc normal que le dossier de l’homme d’affaires soit transféré à cette Cour. Il ne s’agit nullement de persécution politique.

    • Avatar commentaire
      sonagnon Il y a 2 mois

      La CRIET est elle une juridiction de second degré ????

      C’est à dire une juridiction de se prononcer sur un appel ou une juridiction qui reprend tout le procès???

      Voilà de quoi il s’agit.

      Connaissant les méthodes des tribunaux d’exception, on comprend très bien là où ils veulent en venir.

      Les avocats de Adjavon ont la preuve matérielle qu’il n’y a pas eu appel dans le normes.

      Aussi pourquoi la cour d’appel ne pouvait pas connaître de l’appel s’il y en avait un????

      L’objectif C’est de condamner Adjavon pour l’empêcher d’être candidat, personne n’est dupe.

      Patrice Talon fuit la compétition. Voilà la vérité.

  • Avatar commentaire
    rodrigue Il y a 2 mois

    Simplement c’est la vraie beninoiserie .

  • Avatar commentaire
    Jojolabanane Il y a 2 mois

    Pauvre Dupont-Moretti……il a fait le voyage de 6 heures pour admirer nos brillants magistrats qui lui fait un pied-de nez….

    • Avatar commentaire
      Agadjavidjidji Il y a 2 mois

      Non pour admirer plutôt d’autres curiosités locales à la sauce tropicalisée…. La théâtralisation du Droit dans toute sa splendeur.

      Il en a perdu aussi des procès hein l’Acquitator. On va bien rigoler.

    • Avatar commentaire
      KARALAOU MOUSSIBATOU Il y a 1 mois

      Il n’était pas là, il s’était fait représenter par Me Bensimon

  • Avatar commentaire
    Monpays Il y a 2 mois

    On ira de report en report juste pour emmerder la défense.

  • Avatar commentaire
    Napoléon1 Il y a 2 mois

    Ainsi soit-il. *******************************************************************************************************
    Talon est devenu *********** pour cette République. Pour une affaire jugée et vidée sans appel, il est parti créer un Tribunal d’exception en temps de paix et assigne de nouveau les présumés qui sont déjà jugés non coupables et sans appel devant ce Tribunal de répression. Dans quel pays a-t- on jamais vu cela. Que tout le monde convoqué devant ce tribunal, ***************** en attendant que le peuple *************************************************************.

  • Avatar commentaire
    Monwé Il y a 2 mois

    Dans cette affaire il va perdre encore beaucoup de sous en frais d’avocats etrangers.

    • Avatar commentaire
      Napoléon1 Il y a 2 mois

      Il ne perdra rien mon cher. C’est vous et moi qui allons Payer cela. C’est ce à quoi Talon fait engager nos maigres ressources. Il est reconnu que Monsieur Ajavon fait beaucoup dans le social. Si aujourd’hui Talon l’entraîne dans la boue et qu’il soit obligé de Payer des avocats pour se défendre, Ce n’est pas lui qui perd, cèst le Bénin qui perd. Apprenez donc à raisonner logiquement.