Donald Trump : Pharrell Williams menace de le poursuivre

Donald Trump : Pharrell Williams menace de le poursuivre

Pharrell Williams ne veut rien avoir à faire avec Donald Trump et le fait savoir, quitte à brandir la menace de poursuite judiciaire. Sera-t-il entendu par l'entourage du président ?

Tensions USA – Canada : Trump refuse de rencontrer Trudeau

Pharrell Williams gronde. En effet, l’artiste a officiellement demandé au président américain Donald Trump de ne plus utiliser son titre « Happy » à l’occasion de ses meetings. Souhaitant ne pas être associé à la politique menée par le gouvernement, ce dernier s’est montré menaçant, ajoutant qu’il n’hésiterait pas à déposer plainte si son souhait venait à ne pas être respecté.

Pharrell Williams menace Trump de poursuites judiciaires

Récemment, le titre phare de l’artiste a été joué au lendemain des attaques de Pittsburgh, à l’occasion d’un meeting organisé dans l’État de l’Indiana. Si ce titre inspire la joie et la bonne humeur, l’émotion elle, était de mise en ce lendemain de tragédie. Un argument de plus pour Howard King, l’avocat du chanteur, qui estime que cette chanson est utilisée un peu n’importe comment par le clan Trump.

Pharrell Williams s’ajoute ainsi à la longue liste d’artistes ayant demandé de ne plus voir leurs musiques utilisées par le président américain. Cependant, ils sont peu nombreux à brandir la menace judiciaire et le non-respect du droit d’auteur puisque, aujourd’hui, seul Pharrell Williams semble être prêt à aller aussi loin.

Commentaires

Commentaires du site 0