Explosion d’un oléoduc au Nigéria : ils tentent de voler de l’essence, 30 morts

Explosion d’un oléoduc au Nigéria : ils tentent de voler de l’essence, 30 morts

Aba, centre névralgique commercial de l'État d'Abia, dans le nord-est du Nigéria. Un pipeline appartenant à Pipelines and Product Marketing Company Limited (PPMC), une filiale de la Nigerian National Petroleum Corporation (NNPC) est vandalisé. Il s’en suit une explosion, faisant de très nombreuses victimes, dont des soldats.

La Chine se défend de vouloir piéger l’Afrique et lui fait un « cadeau »

L’incendie s’est déclenché aux alentours de 1 h 30 et a touché deux communautés; Umuimo et Umuaduru, toutes situées dans la zone d’administration locale d’Osisioma. Un pipeline abandonné par PPMC, Pipelines and Product Marketing Company Limited, laissé sans surveillance depuis plus de trois ans avait explosé. Des fuites le long du pipeline étaient une manne pour certains riverains qui avaient pris l’habitude d’y siphonner du carburant, en faisant fi des dangers possibles.

L’explosion a fait plusieurs victimes  dont selon la presse locale, une mère infirmière, trois soldats et des dizaines d’autres qui ont tous été brûlés.

Plusieurs autres près d’une trentaine auraient subi des brûlures à des degrés divers et auraient été transportés à l’hôpital le plus proche. Mais le pronostic sur leurs chances de vie serait plutôt mauvais.

Geoffrey Ogbonna, porte-parole du commandement de la police de l’État d’Abia a déclaré que le gouvernorat de l’État était au courant du sinistre incident mais a ajouté qu’il n’avait pas de détails sur ce qui s’était réellement passé ni sur le nombre de victimes.

Commentaires

Commentaires du site 0