Nomination du juge Kavanaugh aux USA : Marlène Schiappa parle de mauvaise nouvelle

Nomination du juge Kavanaugh aux USA : Marlène Schiappa parle de mauvaise nouvelle

La récente nomination du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême des USA continue de faire réagir non seulement dans le pays, mais aussi en Europe, notamment en France, où la secrétaire d’État française responsable de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa s'est exprimée sur le sujet.

Gilets jaunes : Les conseils de Bayrou au gouvernement Macron

La nomination du juge controversé Brett Kavanaugh a choqué la frange féministe des USA, mais bien au-delà. En France, Mme Marlène Schiappa s’est également prononcée sur le sujet. Pour la secrétaire d’Etat française, ce n’est pas un bon signe, loin de là. S’exprimant au micro de la chaîne BFM TV, elle s’est exprimée sans détour, critiquant l’influence que peut avoir une telle nomination sur le reste du monde. 

«C’est une mauvaise nouvelle pour les droits des femmes partout dans le monde (…) Parce que les États-Unis sont un grand pays, et que ce qui est porté par les États-Unis rayonne partout dans le monde (…) car il est de notoriété publique que M. Kavanaugh est un juge qui porte des positions d’opposition à l’émancipation des femmes et à tous leurs droits, à commencer par le droit à disposer de son corps, à être protégé des agressions sexuelles ou à accéder à une contraception ou à l’interruption volontaire de grossesse» a affirmé Mme Schiappa.

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    LeCoqDeZoumé Il y a 2 mois

    Baliverne
    De quoi je me mele.
    Il fallait deja qu’elle porte la voix lorsque des personnalités du gouvernement français ont été accusés mais elle na rien dit.Les USA ce nest point la France tu accuses avec des preuves.
    Secretaire de balivernes oui

  • Avatar commentaire
    The Atlantean Il y a 2 mois

    Reste à savoir si le prix à payer suivant cette nomination indignante et absurde sera suivie dans les urnes au 6 Novembre 2018 pour basculer la chambre des Représentants ou le Congrès en faveur des Démocrates.