Saint-Martin : le cousin du jeune qui a fait un doigt d’honneur à côté de Macron s’explique

Saint-Martin : le cousin du jeune qui a fait un doigt d’honneur à côté de Macron s’expliqueCrédit : MIGUEL MEDINA / AFP

Alors qu'il rendait visite aux habitants de la ville de Saint-Martin, le président Macron a été pris en photo en compagnie de deux jeunes hommes, dont l'un posait en faisant un doigt d'honneur.

Tournée de Macron: Nana Akufo-Addo, nouveau héros de la cause africaine ? (Lire le discours)

Le cliché d’Emmanuel Macron aux Antilles(à voir ici), entouré de deux hommes dont l’un fait un doigt d’honneur, restera probablement comme l’une des images de ce voyage officiel. Il faut dire que le tollé provoqué par ce post a été retentissant et les récupérations politiques, très nombreuses, notamment par l’extrême-droite qui s’en est donnée à cœur joie.  

La droite s’empare de ce cliché

Dans les faits, Emmanuel Macron rendait visite aux habitants du quartier d’Orléans, une petite localité relativement pauvre de l’île de Saint-Martin. Très vite, il rencontrera un jeune, braqueur repenti à peine sorti de prison. Au cours de leur petite discussion, le président français l’invitera à œuvrer en faveur de la reconstruction de son île et à ne pas retomber dans ses travers. Une photo sera ensuite prise et c’est là que le mal interviendra.

Une rencontre qui restera gravée pour ces jeunes

Réaulf Flemming, cousin du jeune homme faisant le doigt d’honneur et lui aussi présent sur la photo a cependant contesté toute envie de nuire. Selon lui, ce geste n’était ni adressé au président, ni à la France, mais représentait plutôt le « style », un message adressé à toutes les personnes qui refusent d’avancer dans la vie et surtout, qui refusent de les voir en compagnie du chef de la République. Cependant, le jeune homme a reconnu que son cousin était allé un peu trop loin et avoue qu’il n’aurait pas dû effectuer un tel geste, “je pense qu’il regrette que tout le monde parle de ça et que ça cause des problèmes au président. Le président est comme un grand frère pour nous. On l’aime beaucoup, c’est un homme bon.

De manière plus personnelle, Réaulf a, semble-t-il apprécié sa rencontre avec le chef de l’État. Selon lui, celui qu’il considère comme « un grand frère » a été « envoyé par Dieu». Conscient que les choses sont compliquées sur cette petite-île, le jeune homme souhaite tout de même avancer et assure que cette rencontre lui a donné l’énergie nécessaire afin de faire les bons choix, d’avancer, et même de suivre une formation.

Commentaires

Commentaires du site 0