Accusée de vouloir se débarrasser de Trump, la Chine dément

Accusée de vouloir se débarrasser de Trump, la Chine dément

La tension entre la Chine et les USA est depuis quelques semaines à son comble. Et pour cause, l'administration Trump a lancé contre la Chine une guerre commerciale sans précédent, à laquelle tente de répondre le pays tant bien que mal.

USA : Trump accuse la Chine d’ingérence dans les élections américaines

«La Chine a lancé un effort sans précédent pour influencer l’opinion publique américaine, les élections (…) la direction du président Trump fonctionne: la Chine veut un président américain différent» a lancé ce jeudi Mike Pence, numéro deux du gouvernement américain. Une accusation directe contre la Chine qui est présentée comme un pays qui cherche à se débarrasser du président américain.

Accusation rejetée en bloc par les Chinois pour qui l’administration américaine nuit gravement aux relations entre les deux pays:  «Nous appelons les États-Unis à cesser leurs méfaits, à arrêter d’accuser sans fondement et de diffamer la Chine et de nuire aux intérêts de la Chine et aux relations sino-américaines (…) Il ne s’agit de rien d’autre que de parler en se fondant sur des rumeurs, de confondre le vrai et le faux et de créer quelque chose sur du vent. La partie chinoise est fermement opposée à cela». Rappelant que la Chine ne s’ingère jamais dans la politique intérieure des autres pays, un porte-parole du ministère des affaires étrangères a affirmé que le pays n’avait aucun intérêt à s’ingérer dans les élections américaines.

Ces accusations américaines vient en partie du fait que les sanctions chinoises (en réponse aux américaines) ciblent en majorité des régions favorables au président Trump selon Mike Pence qui affirme ainsi que les autorités chinoises veulent que les électeurs sanctionnent Trump. La tension entre les deux pays est donc loin de se calmer.

Commentaires

Commentaires du site 0