Le gouvernement français face aux invectives par média social interposé, de Donald trump, répond enfin par le truchement de son Porte-parole, lui demandant de faire preuve d’un minimum de retenue.Benjamin Griveaux, porte-parole du gouvernement, a répondu à Donald Trump, ce mercredi que c’était de manquer de sens commun que de se fendre en telles critiques sur la France la veille d’une date commémorative importante pour la Nation. « ¨common decency¨ aurait été de bon aloi » déclarait-il utilisant volontairement une expression en anglais afin que ses paroles ne souffrent d’aucune confusion dans leur interprétation. Une expression de l’écrivain George Orwell qui associe le ¨common decency¨ à un « Sens commun qui nous avertit qu’il y a des choses qui ne se font pas » 

Le gouvernement français réagit ainsi et de la manière la plus énergique, à l’étonnante attaque de Trump contre la France, Macron et son administration, seulement deux jours après avoir été l’invité du dirigeant français lors des commémorations du centenaire de la Première Guerre mondiale à Paris.

Apparemment irrité par les critiques formulées par Macron à l’encontre des nationalistes dans son discours du Jour de l’Armistice.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire