Clip anti-migrants : Donald Trump est-il allé trop loin?

Clip anti-migrants : Donald Trump est-il allé trop loin?Photo : Nicholas Kamm / AFP

Dans un clip vidéo très controversé, monté par son équipe de communication, l’administration Trump assimile les demandeurs d’asiles massés le long de la frontière avec le Mexique à de dangereux criminels.

Gel de l’aide à la Palestine : la décision des Etats-Unis préoccupe l’ONU

Dans le clip vidéo, Il est montré Luis Bracamontes, un immigré sans papiers en provenance du Mexique, se vantant de l’assassinat de deux policiers californiens en 2014 suivie d’images d’une cohorte de migrants sud-américains allant à l’assaut d’une grille frontalière. Avec pour message ; « Des criminels illégaux dangereux comme le tueur de flics Luis Bracamontes ne se soucient pas de nos lois“. «Arrêtez la caravane. Voter républicain. » Une réclame qui loin de blâmer très sournoisement les démocrates d’avoir laissé entrer des « Bracamontes » ; dit explicitement que les caravanes à la frontière ne sont que des cohortes de « Bracamontes » en puissance.

Les principales chaînes de télévision américaines, notamment NBC et CNN, ainsi que Facebook ont pris la décision de censurer et de suspendre la diffusion du clip pour sa « nature indélicate » et ses connotations « raciste ». Et même Fox News, qui s’était pourtant fait le relais de la politique anti-immigration de Trump et avait fait des avertissements concernant la caravane de migrants un élément essentiel de sa couverture aux heures de grande écoute pour la campagne des élections de mi-mandat, s’est senti obligée de prendre ses distances par rapport à la publicité.

M. Trump, pour sa part, a déclaré qu’il n’était pas au courant de la controverse. « Vous me parlez de quelque chose que j’ignore ». Interrogé sur les critiques qui ont qualifié la publicité d’agressive, Trump de répondre ; «Beaucoup de choses sont choquantes. Vos questions sont souvent choquantes, alors vous savez. »

Le président a choisi d’adopter un message volontairement agressif et anti immigré dans l’intention manifeste de semer la peur et de  motiver les électeurs à voter pour les républicains et à rejeter les démocrates.

Commentaires

Commentaires du site 0