Emmanuel Macron : un citoyen le contredit et lui tient tête publiquement

Emmanuel Macron : un citoyen le contredit et lui tient tête publiquementPhoto : AFP PHOTO / POOL / ludovic MARIN

La grogne semble gagner la France. la faute notamment à la CSG et à la hausse des prix du carburant. Toutefois, le président Macron assume et semble ne pas vouloir évoluer dans ses positions.

Accord nucléaire iranien : il peut y avoir une guerre selon Macron

En France, les retraités grognent. En effet, de plus en plus de personnes semblent douter des capacités d‘Emmanuel Macron à gérer le pays. Selon certain, le président Français semble même mener l’hexagone, droit vers la catastrophe. Alors forcément, ces derniers n’hésitent pas à lui dire dès qu’ils en ont l’occasion, donnant parfois lieu à des explications musclées.

Le gouvernement, accusé de ne pas entendre la ruralité

Mardi dernier, un homme a ainsi prit son courage à deux mains afin d’expliquer au président de la République, sa façon de penser. Selon lui, la situation précaire des retraités, couplée à la hausse des prix du carburant n’augure rien de bon. Réponse du président Macron ? « Je vous entends » lui assure-t-il ainsi. Problème, le retraité en question, ancien salarié de Lactalis, ne lâche pas le morceau. Selon lui, à Paris, le gouvernement « n’entend pas la ruralité ».

Afin de bien faire comprendre au président qu’il ne rigole pas, ce dernier enchaîne sur un ton un peu plus menaçant. En effet, le 17 novembre prochain se prépare une journée de grève décisive qui aura pour objectif de faire plier le gouvernement sur certains point, dont la hausse des taxes sur le carburant. Selon cet homme, le ras-le-bol est général et cette journée servira de point d’ancrage afin que les Français puissent commencer à exprimer leur colère.

La CSG et la hausse des prix du carburant, points de discorde

Face à cet argument, le président réplique alors d’un ton très calme. Premièrement, la CSG prise par le gouvernement permet de financer la société et ses services publics. Malheureusement, cette explication ne sera pas du goût de l’homme ayant engagé la discussion. Selon lui, le gouvernement prend plus que ce qu’il ne devrait. Macron rétorque alors qu’il ne prend que la part nécessaire, et pas un centime de plus.

Avant de terminer ce dialogue, les deux hommes embrayent une nouvelle fois sur le coût du carburant. Selon le retraité, les taxes sont bien trop importantes et le président français est l’unique responsable du prix au litre qui explose. Le Président français, qui assure parler sans démagogie, confirme alors que cette hausse s’explique à 80 % par le prix des cours mondiaux, qui sont en train d’exploser. Enfin, avant de s’en aller et de continuer son bain de foule, le chef de l’État se permet un petit tacle, assurant que c’était ce genre de personne, appelant à la révolte et à la manifestation, qui ne faisait qu’aggraver la situation de la France.

Commentaires

Commentaires du site 20
  • Avatar commentaire

    Vous n avez encore rien vu en france. L afrique vous a tant nourri. Maintenant les données et le rapports de forces commencent par changer et vous allez desormais vivre a votre vrai niveau.

  • Avatar commentaire

    A force
    de payer des gens bons à rien pas fichus d’allée travailler c’est trop dur voila c’est normale que la France n’a plus de pognon c’est la ruine

  • Avatar commentaire

    Quand ils prennent une mesure injuste et impopulaire ils disent j’assume.. Mais en réalité c’est nous qui assumons en subissant la hausse des taxes du carburant et augmentation de la csg pour les retraites

  • Avatar commentaire

    Les seuls qui assument vraiment les mesures c’est nous qui en subissons les effets augmentation des taxes du carburant baisse des retraites

  • Avatar commentaire

    Sauf, n’en déplaise à certain, on est dans une oligarchie qui mène invariablement à ce qu’on vit aujourd’hui. Les énarques qui nous diriges ne sont bon qu’a se remplir les poches. A nous le peuple d’instorer efin une démocratie ou nous serions souverains, j’espère que le 17 sera le début du changement!

  • Avatar commentaire

    Vous etier bien conten de voter pour lui alor assumer maintenan.

    • Avatar commentaire

      Et oui qu’ils assumes, mais comme par hasard personne n’a voté pour lui et c’est eux même qui on fait barrage à Marine pour qu’il passe maintenant ils doivent se la mordre quelques choses de bien

    • Avatar commentaire

      Non, j’ai pas voter pour lui, au 2e tour, on a eu le choix entre la peste et le choléra, moi, j’ai voté. Osez, José. Au moins lui, il nous aurait fait rire. Il ne faut pas généraliser.

  • Avatar commentaire

    Nos courrons vers ,helas, une explosion du système avec nos responsables politiques qui ne sont pas capables d entendre
    Triste réalité

  • Avatar commentaire

    C est une honte ce président macron je suis retraité et je vie avec mon épouse d un revenu de 1100 euros mensuel et tous les ans mon pouvoir d achat diminue et maintenant c est le carburant qui est hors de prix et il trouve cela normal alors qu il viens d offrir à sa chère et tendre épouse un cadeaux d un prix inestimable voilà avec quel sorte d individu nous sommes nous les français gouverné après il s etonne qu il y est des manifestations de mécontentement

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 semaine

    Hum ! Alain , tu veux dire qu’au benin ils ne sont pas libres et en démocratie ? Pour t’avoir exprimé ainsi , va chercher 20 ans de prison à la criet 

  • Avatar commentaire
    Langlais Il y a 1 semaine

    Pour commencer, qu’il supprime un grand nombre de députés, sénateurs et tout leurs avantages les voitures avec chauffeur des anciens présidents etc.. etc…

    • Avatar commentaire

      Bravo, les voilàs les nantis et profiteurs du système.

    • Avatar commentaire

      Là je suis tout a fait d’accord – déjà, les anciens présidents, ça représente quelques milliards d’euros – moi qui avais voté Hollande, pourquoi en tant que socialiste, ne demande t’il pas de revoir ces avantages, ce serait juste, courageux et normal….combien nous a coûté Giscard et combien il nous coûté encore….. désolant…rien ne bouge…

  • Avatar commentaire
    OLLA OUMAR Il y a 1 semaine

    Macron , il faut envoyer celui-là au benin à la criet de *** , qui vont lui coller 20 ans de prison , pour outrage au president