Tensions entre la Russie et l’Ukraine : Moscou capture 3 navires ukraniens

Tensions entre la Russie et l’Ukraine : Moscou capture 3 navires ukraniens

Entre l'Ukraine et la Russie, les tensions viennent de franchir un nouveau palier. La raison ? Les autorités russes ont intercepté trois navires ukrainiens, tentant de passer le détroit de Kertch.

C’est confirmé, Donald Trump va rencontrer Vladimir Poutine

Ce weekend, de vives tensions ont éclaté entre la Russie et l’Ukraine après que Moscou ait capturé trois navires ukrainiens en mer d’Azov. La situation serait telle que l’Union européenne ainsi que l’Otan ont décidé de demander à la Russie de rétablir expressément, la liberté de passage du côté du détroit de Kertch, passage qui sépare la région de la Crimée avec la Russie continentale.

Trois navires ukrainiens interceptés par les forces russes

Dans la journée de dimanche, les relations entre Moscou et Kiev ont connu un nouveau regain des tensions après que la Russie ait confirmé avoir capturé trois navires ukrainiens en leur tirant dessus. Au total, trois personnes ont été blessées. Une information directement relayée par les services de sécurités russes qui ont assuré avoir sommé ces trois navires à s’arrêter avant de les arraisonner. Un peu plus tôt dans la journée, Kiev accusait Moscou d’avoir percuté l’un de ses navires de guerre et de lui avoir bloqué l’accès à cette petite mer qui revêt d’une importance toute aussi stratégique que symbolique. La raison ? Cette dernière se situe entre la Crimée – annexée par la Russie en 2014 – et l’est de l’Ukraine. 

L’Ukraine dénonce le non-respect du droit international

En réponse, l’Ukraine, via son président Petro Porochenko, a dénoncé un acte agressif et prémédité de la Russie. Un haut comité militaire a également été réuni afin de définir la politique à suivre et les conséquences que ces actes pourront et pourraient avoir. La Russie elle, affirme pour sa part que ces bateaux ukrainiens sont entrés de manière illégale en mer d’Azov, ajoutant que ces derniers auraient mené des actes de provocation dans le but d’alimenter une situation d’ores et déjà conflictuelle.

Cependant, du côté ukrainien, on affirme que les autorités russes ont été averties bien en avance de l’itinéraire des bateaux et que ces derniers l’auraient validé. Malheureusement, en arrivant sur place, plusieurs navires se sont rendus compte qu’un pétrolier russe bloquait l’accès à la mer d’Azov via le petit détroit de Kertch. Résultat ? Plusieurs bateaux s’entassent et sont aujourd’hui encore, sous le coup d’une interdiction de passage. En outre, la Russie aurait dépêché deux hélicoptères de surveillance afin de patrouiller et s’assurer que la zone reste sécurisée. Une véritable « violation des normes du droit international » selon le ministère ukrainien des affaires étrangères.

Commentaires

Commentaires du site 0