Trésors pillés : la Côte d’Ivoire va demander à son tour ses oeuvres

Trésors pillés : la Côte d’Ivoire va demander à son tour ses oeuvresPhoto d'illustration: des statuettes au musée du quai Branly en 2007 © Olivier Laban Mattei

Est-on entrain d'assister à un effet domino? il y a quelques jours, suite à des démarches menées par la société civile béninoise, la France a restitué des œuvres d'art au Bénin, tout récemment c'est la Côte d'Ivoire qui est passée à l'action pour rentrer en possession d'une centaine d’œuvres.

Côte d’Ivoire : des mutins emportent des armes cachées chez un proche de Guillaume Soro

le 23 octobre dernier, le président français Emmanuel Macron avait décidé de la restitution de 26 œuvres d’art pillées durant la période coloniale au Bénin. Cette décision de Macron avait suscité des controverses au sein du monde culturel français.

Suite à un rapport remis par des experts français concernant des œuvres d’art africains, la France souhaite engager une réflexion avec les autres pays européens concernés tels que le Royaume-Uni, l’Allemagne, la Belgique. Ainsi, dans un communiqué, le ministre ivoirien de la communication M. Touré a livré ceci: “La Côte d’Ivoire a dressé une liste d’une centaine de chefs-d’oeuvre, qui sera transmise aux experts désignés par l’Etat français en vue de leur restitution.” avant d’ajouter que ” Le musée national de Côte d’Ivoire, à Abidjan, est à même de récupérer et d’accueillir ces différentes œuvres quand elles seront de retour.”

un objet d’une grande richesse culturelle

Selon la directrice du Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, Silvie Memel Kassi, une liste d’œuvres d’art a été dressée puis transmise à la France via Africom, la branche africaine du Conseil international des musées. Silvie Memel Kassi a aussi donné l’identité du premier objet demandé par la Côte d’Ivoire. Il s’agit du Djidji Ayokwe, le “tambour parleur du peuple Ebrié” (peuple de la région d’Abidjan). D’après la directrice du Musée des civilisations de Côte d’Ivoire, ” C’est un objet symbolique d’une grande importance qui a été arraché pendant la colonisation et qui est actuellement conservé au Musée du Quai Branly.”

Commentaires

Commentaires du site 2
  • Avatar commentaire
    Che Guevara Il y a 2 semaines

    Que ceux qui pensent que l’afrique n’est jamais rentree dans l’histoire se prepare a voir le contraire. Toutes ces oeuvres volees et exposees dans les musees europpeens en disent long sur comment l’afrique avait écrit l’histoire et la faite.
    Say put to experience the drama!

  • Avatar commentaire
    MANGWINDI Il y a 2 semaines

    Bonjour,

    L’initiative doit se généraliser à travers toutes les anciennes colonies de la France tout comme de l’anglet terre, Espagne etc… .
    Nos descendants ont besoin de voir les chef d’ouvre de leur ancêtres; c’est important pour la construction d’une mémoire collective d’une nation voir d’une région.