Reçue dans l’après-midi du lundi 14 janvier 2019 par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) du Bénin dans le cadre du procès ICC-SERVICES, l’Agent judicaire du trésor (AJT) Sévérine Lawson désignée présidente du comité de suivi créé par décret pour gérer la crise en 2010, a expliqué entre autres, les difficultés rencontrées avec les responsables de ICC-SERVICES. Il n’y avait pas eu de problème entre les promoteurs des autres structures illégales de placement de fonds épinglées en 2010 et le comité de suivi présidé par le magistrat Sévérine Lawson, Agent judicaire du trésor (AJT) à l’époque. Mais avec ICC-SERVICES la collaboration a été difficile. C’est d’après ce qu’a déposé la présidente du comité cet après-midi du lundi 14 janvier 2019 devant la Cour.

Loading...

Selon, les propos de Sévérine Lawson, écoutée en qualité de sachant, au début il y avait une bonne collaboration entre le comité et les responsables de ICC-SERVICES. Elle rappelle que le recensement de juillet 2010 conduit par l’INSAE a donné une vue globale sur le montant collecté, sur le nombre de déposant et sur les intérêts payés. Elle signale que ce sont des résultats à prendre avec pincettes parce que dans la foulée, le comité a surpris des agents qui aidaient des gens à rédiger des contrats.

Après le recensement, il a été question de présenter les résultats à chaque structure et les confronter avec ce qu’elle a. Dans le cas de ICC-SERVICES, le recensement révèle plus de 109 milliards F Cfa collectés et 68 milliards à payer. « Lorsqu’on leur a présenté les résultats de l’INSAE, ils ont dit qu’il n’ont pas atteint ce montant », rapporte la présidente du comité. A l’en croire, le promoteur de ICC-SERVICES Guy Akplogan aurait déclaré qu’ils n’ont pas collecté plus de 15 milliards F Cfa.

« Face à cela, on lui a demandé d’apporter les listes qu’ils –les promoteurs de ICC-SERVICES, ndlr- estiment être les bonnes listes. Ils ont dit que les données se trouvent dans leur outil informatique. On leur a conseillé de se rapprocher du juge d’instruction » explique l’AJT. Mais de retour, ils ont déclaré qu’ils n’ont rien trouvé dans leur outil informatique, selon la présidente.

Plan d’affaires au lieu d’un plan de remboursement

« Les voilà qui contestent les données issues du recensement mais en même temps dans l’incapacité de produire une liste pour nous départager » déplore Sévérine Lawson. C’est là déjà qu’ont commencé les difficultés de collaboration. Mais « la pierre d’achoppement », c’est quand il s’est agit de plan de remboursement que devrait proposer ICC-SERVIES à l’instar des autres structures.

« En lieu et place d’un plan de remboursement, c’est un plan d’affaires » confie-t-elle. « Nos difficultés ont commencé avec ICC-SERVICES avec la transmission de ce document » ajoute-t-elle. Elle avoue n’avoir pas accordé grande considération à ce document. « Le document, c’était un  montage, ce n’était pas plausible, ce n’était pas sérieux » apprécie-t-elle.

Selon elle, il est question dans ce document, de mener des activités d’élevage pour rembourser. Aussi, les responsables de ICC-SERVICES conditionnaient-t-ils l’exercice de ces activités et le remboursement à leur mise en liberté. De passage, l’AJT précise qu’il y avait aussi d’autres promoteurs de structures illégales en détention qui ont proposé « un plan de remboursement digne de nom ».

Un plan de défense ‘’immoral’’

A la barre ce lundi, la présidente du comité de suivi a aussi révélé qu’à un moment donné, le conseil de ICC-SERVICES, Me Kato Attita, ne se présentait plus au comité. L’avocat lui aurait confié qu’il a des problèmes d’entente avec d’autres confrères de la défense des promoteurs de ICC-SERVICES au sujet du plan de défense. Il serait question d’impliquer de hautes personnalités dans le dossier, et que son éducation ne le lui permettait pas. Par la suite, c’est un autre avocat qui s’est présenté au comité en qualité de conseil de ICC-SERVICES.

Voir les commentaires

19 Commentaires

  1. Au début de ce procès personne n’avait accusé Yayi et c’est au fil du procès que chacun donne objectivement son avis. Lui Yayi nous a dit publiquement qu’il n’était pas au courant,quand lui Yayi a pu avoir la majorité à l’assemblée nationale n’est ce pas Pin, Pan on a observé entre l’exécutif et le législatif jusqu’à ce que les Éric Houndété et consorts voulaient destituer Nago, n’est ce pas pendant sa gouvernance que Talon a gagné le marché pour la privatisation de l’outil industriel de SONAPRA et lui même a signé,les gros marchés juteux, le PVI, lui il n’a rien à nous montrer, il a prouvé ses limites

    • Je ne peux jamais nier la responsabilité de YAYI BONI dans les divers scandales qui doivent conduire Patrice TALON devant la justice.

      La rupture que nous aurions voulu, serait de voir YAYI BONI et Patrice TALON s’expliquer face à ces scandales.

      Pour le moment, il s’agit de s’allier au diable s’il le faut pour faire tomber TALON. Et quand l’occasion va se présenter, chacun va s’expliquer.

      Dans tous les cas, l’urgence, c’est d’empêcher TALON de continuer le mal.

  2. Sonangnon, Yayi a été battu en 2016 et il le sera en Avril prochain, laissez Jésus là où il est, lui ne nous avait il pas dit qu’il serait pasteur ? Dis nous combien tu prends pour soutenir Yayi, mon oeil

    • YAYI BONI n’a pas été battu en 2016, mais c’est Lionel ZINSOU qui a été battu!!!

      Et précisons que l’élection de Patrice TALON n’est pas été sa victoire, il le sait très bien.Si c’était ADJAVON qui venait en Face de Lionel ZINSOU, c’est lui qui serait élu.

      C’est dire, que le peuple a voté contre Lionel ZINSOU, sans forcément adhérer à Patrice TALON.
      La preuve, moins d’un an après son élection il est vomi par ce même peuple.

      Les législatives à venir, seront l’occasion pour le peuple de s’exprimer en toute objectivité. Et l’échec de Patrice TALON est une certitude!!!

  3. Sans s’agiter, l’AJT nous a fait comprendre que la bande à la tête de ICC est une véritable magi. Que la ligne de défense soit l’implication personnelle de Yayi au point où Me K Otita observe une réserve?????
    Je pense que Yayi sera le grand gagnant de ce procès. Regbenou, Akplogan, …..amusent la galerie. La vérité sera connue.

    • YAYI BONI est un croyant, c’est l’éternel qui combat pour lui.

      Patrice TALON malgré sa ruse et sa rage, ne peut jamais triompher de YAYI BONI, malgré tout ce qu’on peut lui reprocher.

      Si non, le Seigneur Jésus n’est pas vivant, et comme moi je suis persuadé qu’il est vivant, Patrice TALON connaîtra la honte.

  4. Mr Aziz je viens juste de vous ester en justice car on vient d’avoir la preuve que ce sont vos boeufs qui ont dévasté le champ de maïs de mon Oncle. À défaut d’enfermer vos boeufs vous allez subir la peine (perpétuité SVP) et là au moins j’aurai la paix. Nous on appellera pas le nom de Yayi, ni de Talon parce qu’ils ne sont pas impliqués dans nos affaires. Kai, kai kai

    • nos boeufs ont mangé..seulement votre champs de mais…çà c’est petit..

      Un beau matin…vous allez vous réveillé..et trouver cotonou..envahi par veaux ,vaches zébus, chèvres mouton…entourant la marina

      Et pour faire…quoi..demandes tu…?

      Déloger..l’intrus….

      Les bouses de vaches….et crottes de nos bien aimés ruminants…laissé partout..

      Et puis… il n’a rien…!!!

  5. Une commission officieuse,qui agit sans transport judiciaire, le chef de l’Etat lui même qui désigne deux agent dans une commission chargée de mener des investigations sans la banière de la justice, une imiction flagrante, des PV sans signature, des allez et retour à la présidence, des soirées de prières avec les inculpés, l’ordinateur mêle de ICC service n’a pas été pris lors de la perquisition. Et on nous traite de désert de compétences et les gens crient, la compétence be se mesure pas à la tonne de diplôme empiler mais à votre capacité d’action. On est parti chercher un docteur en Monnaie et en retour c’est lui qui a ramassé toutes les monnaies(scripturale,fiduciaire) chez les pauvres gens.Et après ce procès viendra celui de Dagnivo dont l’âme crie vengeance et delà les akowé à col blanc seront que personne n’est intouchable

    • Pouvez vous nous dire combien vous percevez pour soutenir des contre vérités sur ce site à tout moment???

      La vérité sur ICC est connue, YAYI BONI n’a rien à y voir.

      Pour battre YAYI, c’est dans les urnes, pas dans la manipulation et l’intoxication. Et le peuple est vacciné.

      Nous connaissons les méthodes de manipulation de Patrice TALON. En 3 ans, il n’a aucun résultat, c’est de ça qu’il est question.

      Qu’il parle de son bilan s’il veut remporter des élections, et c’est ce que le peuple attend, pas l’instrumentalisation de sa souffrance.

  6. Mr Karl, tu ne comprends encore rien à rien, Yayi n’a pas été le seul président du Bénin et il n’est pas le seul à avoir fait 10ans.Pourquoi le nom des autres anciens présidents après 90 n’ont pas été cités dans de sales affaires,je veux parler de soglo, Kerekou? ,il s’est fait qu’à un moment donné Yayi s’est acoquiner avec eux et ici, on parle de ligne de défense, les avocats des accusés en fonction des éléments dont ils disposent on choisi cette ligne de défense et c’est à la Cour et aux avocats des autres parties de tout faire pour tirer la bon grain de l’ivraie. Croyez vous que n’importe qui peut se lever et appeler le nom d’un président de la république fut il ancien ? Ce qui est sûr on aura la fin du procès et les jugements vont tombés Mer i à Talon car sans cette CRIET on n’en serai pas là. Les gens ont accusé Fagnon mais aujourd’hui Fagnon a tout balayé d’un revers de la main et pourtant on dit que la CRIET n’est pas crédible. Le droit sera dit. un point bar

  7. Oh Dieu! On apprend donc que cette fameuse justice béninoise ou commission de suivi n’ont jamais pensé saisir les livres de compte et ordinateurs de Icc?

  8. Les promoteurs d’ICC services au vue des declarations de Madame Lawson doivent purement et simplement condamner a mort. On doit remettre la peine de mort momentanement en selle pour l’executer avant de revenir a la normale.

    A defaut de la peine de mort, ils doivent etre en prison a perpetuite.

    Tout laisse a croire que ces gens ont encore de l’argent quelque part.

    Et ils pensent s’en sortir en impliquant Yayi Boni et l’Etat beninois. Ce qui est un double crime.

    Quand l’autre douanier christianiste celeste (Zanou) leur a interdit l’activite et le remboursement des deposants en meme temps leur interdisant de meler le nom de l’Eglise et des autorites a leur activite, pourquoi n’ont ils pas obtemperer a l’injonction de leur frere en Christ,

    Ces personnes doivent etre condamnees a mort pour soulager la peine des deposants

    • Koffi,
      Vous êtes bon. Cela prouve que vous suivez de près certaines allégations et surtout le Theâtre mal monté par les hommes en mission. Ils ont râté leur entrée en scène alors la pièce même est nauséabonde et indigeste. Ils vont manger la honte. wait and see. Bon la retransmission marche à nouveau et l’audience a commencé.

    • Yep, ils ont probablement de l’argent caché quelque part et ont compris que tout ce qu’on leur demande est charger certaines personnes.

  9. Une chose me parait bizarre te je tiens à partager cela avec ceux qui découvrent le vrai visage de la Rupture et son *** CRIET. Alors que je m’attendais à continuer tout comme les Béninois épris de justice et de vérité, à suivre les dépositions pertinentes et convaincantes de dame Séverine Lawson, depuis la radio Bénin ne diffuse que de la musique et à l’animateur de nous dire que suite à des problèmes techniques, ils ne sont pas encore en mesure de nous retransmettre le procès ICC service de puis Porto. C’est bizarre que ce soit au moment que dame Lawson est en train de mettre à nu Guy Akplogan Tegbenou et consorts ainsi que Koukpaki et le PJ Amoussou sur leurs nombreuses allégations que la retransmission connait des problèmes. M, Togbonou demandez svp à a cour de suspendre le procès jusqu’au rétablissement de la retransmission. C’est maintenant que la vérité va se savoir sur tout le théâtre organisé jusque-là. On sait tout depuis hier.
    Bravo Mme pour votre premier passage et gardez toute votre sérénité face aux questions tendancieuses des hommes en mission pour la rupture.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom