Interpellé fin septembre avec pas moins de 4 kg de drogues, dont des ecstasys, de la cocaïne et des amphétamines, le Français Félix Dorfin a été présenté comme un passeur de drogue, lui qui effectuait de nombreux aller-retour en Asie du sud-est. Malheureusement pour lui, l’Indonésie est l’un des pays disposant de la législation antidrogue la plus punitive au monde.

Une évasion depuis le second étage de la prison

Emprisonné derrière les barreaux de la prison de Lombok, ce dernier a toutefois réussi à s’échapper alors qu’il est toujours dans l’attente de son procès. En effet, selon les premières informations, cet homme de 35 ans aurait scié les barreaux de sa cellule située au second étage, avant de descendre plusieurs sarongs (pièce de tissu) et des rideaux afin de se faire une longue corde. Des informations confirmée par I. Komang Suartana, porte-parole de la police de la région orientale des îles de la Sonde.

Dorfin, toujours recherché

Très vite, une véritable chasse à l’homme s’est alors mise en place, la police indonésienne étant persuadée que Dorfin se trouve toujours sur l’île. Pour le moment, ce dernier n’a toujours pas été retrouvé, mais les officiels ont décidé de renforcer leurs contrôles au niveau des routes de l’île, de son aéroport et des divers point de passage les plus fréquentés. Une situation relativement fréquente en Indonésie puisqu’au mois de juin 2017, quatre hommes, tous des étrangers, ont déjà réussi à s’évader d’une prison en creusant un tunnel. Si trois d’entre eux ont été retrouvés depuis, un Australien est toujours activement recherché.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom