En France, l’enseignante victime d’un petit groupe d’élèves ayant pris des photos d’elle à son insu a décidé de déposer plainte.C’est au collège Pierre-Darasse, à Caussade, dans le Tarn-et-Garonne, qu’Hélène, une professeur de 47 ans a eu la terrible surprise de voir qu’un petit groupe d’élèves s’était amusé à prendre des photos sous sa jupe. Selon elle, ces derniers auraient agi en marge des fêtes de fin d’année. Résultat ? Une plainte a bel et bien été déposée.

Hélène assure avoir perdu toute confiance

Interrogée par les journalistes de France Bleu Occitanie, celle-ci a accepté de revenir sur l’incident. Selon elle, elle n’aurait découvert qu’il y avait plusieurs photos qu’une fois au commissariat. En jupe, en pantalon, ses élèves ont ainsi pris de nombreuses photos, de ses fesses notamment, avec le doigt d’honneur juste devant. Déstabilisée, elle décidera alors de mener une action en justice, face à ce qu’elle appelle du harcèlement. Minée, elle raconte également les moqueries et les lourds regards subis dans la rue.

Arrivée dans cet établissement à l’occasion de la rentrée 2018, Hélène continue en affirmant que le fait que ces élèves ne soient que des enfants ne justifient en rien leur action. « Si les jeunes deviennent ça, comment peut-on sereinement continuer notre métier ? » se demande-t-elle notamment, soucieuse que cela n’arrive, bien évidemment, pas à d’autres collègues. Aujourd’hui, sur les quatre élèves, un seul a été renvoyé de manière définitive de l’établissement, tandis que deux autres ont été exclus de manière temporaire.

Une plainte déposée, des rencontres à prévoir

Tous devraient toutefois se revoir une ultime fois à l’occasion des écoutes et des confrontations prévues dans le cadre de la procédure judiciaire actuellement en cours. Les enseignants du collège eux, seront également reçu par le directeur académique du rectorat de l’académie de Toulouse. Accusé dans un premier temps par les professeurs de les avoir lâché, ce dernier a finalement décidé de les écouter.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire