Dans une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux, Snoop Dogg s’en prend au numéro un américain après le shutdown qui bloque l’administration Trump.

Ce n’est pas un secret. Aux Etats-Unis, l’administration Trump est toujours paralysée depuis fin Décembre 2018. En effet, le 45è Président américain Donald Trump qui tient à l’érection d’un mur entre les Usa et le Mexique exige la prise en compte pour cette année d’un budget colossal qui permettra de voir sa promesse de campagne se réaliser. Demande rejetée par les démocrates qui ont le contrôle sur la chambre des représentants du 116è congrès américain.

Cette situation qui a entraîné un shutdown (blocage) de l’administration Trump ne laisse pas indifférente le rappeur américain Snoop Dogg. Ce n’est pas la première fois qu’il s’en prend au Président américain. Mais cette fois-ci, la situation semble encore plus l’agacer au point où il invite les américains à ne plus voter pour Trump.

“Il s’en fiche de vous”

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Snoop Dogg visiblement très remonté s’adresse aux fonctionnaires jugés non indispensables qui subissent un chômage technique depuis le blocage de l’administration et leur demande de ne plus voter pour Trump car ce dernier ne se préoccupe pas d’eux. “(…) quand ça reviendra à la normale, que vous récupérerez vos boulots, et qu’il sera temps de voter, ne votez pas pour lui. Alors s’il s’en fiche de vous, il s’en fiche de nous. Je l’emm*rde. J’emm*rde ceux qui le soutiennent“, lance Snoop Doog. Rappelons que l’érection de ce mur, Trump réclame la bagatelle de 5 milliards de dollars.

View this post on Instagram

A post shared by snoopdogg (@snoopdogg) on


3 Commentaires

  1. CE DOG OU CHI,,,,,,,,,,,,EN , JE NE SAIS COMMENT L’APPELER PEUT-IL SE METTRE A LA PLACE DE DIEU ? SI DIEU DECIDE DE CHOISIR TRUMP POUR UN SECOND MANDAT , QUE FERAIT CE FILS D’ESCLAVE ? ALLER AU CIEL PORTER GILET JAUNE CONTRE DIEU /
    VIVE TRUMP
    VIVE L’ORDRE
    FINI LE BOR,,,,,,,,,,,DEL

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire