A l’université d’Abomey-Calavi, certains étudiants se sont faits escroqués par des individus. Selon le rectorat qui met en garde ces personnes et appelle la communauté universitaire à la vigilance, plusieurs étudiants se sont faits dépouillés de leurs motos et autres biens matériels dans le but d’avoir un meilleur avenir.

Loading...

Le rectorat de l’université d’Abomey-Calavi a, dans un communiqué en date du lundi 25 février 2019, appelé la communauté universitaire notamment les étudiants  à la prudence au regard de certains faits se produisant actuellement au sein de l’université. A en croire le communiqué signé du recteur, Maxime da Cruz, des sources concordantes font état de ce qu’il y a des individus en quête de gain facile qui profitent de la naïveté de certains usagers du campus principalement des étudiants pour leur soutirer de l’argent et autres biens matériels contre la promesses d’un bel avenir.

Le mode opératoire

Pour y arriver, ils jouent sur la psychologie de leurs victimes. « Leur mode opératoire consiste à faire croire à leurs victimes que leur avenir est bloqué soit par les astres, soit par un parent proche. Par conséquent, il faudra qu’elles se débarrassent de certains biens compromettants, selon eux souillés, afin de favoriser le déblocage.», explique le communiqué du rectorat.

Des dispositions prises pour décourager les auteurs

Dans son communiqué, Maxime da Cruz assure aussi que des mesures ont été prises pour décourager cette escroquerie. A cet effet, il invite les étudiants à coopérer avec les services compétents du rectorat en charge de la sécurité ainsi qu’avec les agents de la police républicaine pour que main soit mise sur ces individus mal intentionnés.

Voir les commentaires

9 Commentaires

  1. Des futures élites du pays appelées à diriger le bénin , qui se font ainsi avoir ; pas étonnant que le ” deuguard ” de talon soit parvenu au pouvoir , triste

  2. Mme Rosine Mèdéssè, la lecture de votre article est douloureuse pour moi, je vais devoir vous renvoyer à vos cours de conjugaison:
    …certains étudiants se sont faits escroqués par des individus. Non c’est escroquER
    …plusieurs étudiants se sont faits dépouillés de leurs motos. Non c’est dépouillER

    A l’avenir mettez “er” à la fin des verbes. Dans le doute, remplace le verbe par un autre du 3è groupe et on s’écoute.
    Plus jamais ça !!!

  3. Vraiment au benin ici les gens aime trop la facilité,il faut dire les choses comme ça aussi trop facilité toujour de problème

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom