Modeste Toboula a passé la journée d’hier lundi à la Brigade économique et financière (Bef). Il était invité à donner des explications sur une affaire de bradage de domaines publics. C’est ce que rapporte la presse locale ce matin. Selon les quotidiens, le tonitruant préfet du Littoral aurait acheté plusieurs terrains appartenant à l’Etat avec l’aide de Clément Dari, président de l’Ordre des géomètres du Bénin.

Un ministre interrogé

Ce dernier ne serait plus  libre de ses mouvements depuis le jeudi 14 février. Modeste Toboula n’est pas la seule personnalité à avoir été écouté dans ce dossier de bradage de domaines publics. Isidore Gnonlonfoun, le maire intérimaire de la ville de Cotonou et le ministre de l’économie Romuald Wadagni ont également été entendus. Le préfet du Littoral n’est pas encore sorti de l’auberge puisqu’il doit se présenter ce matin encore à la Bef pour répondre à d’autres questions sur cette affaire.

Après ses auditions les inspecteurs qui s’occupent du dossier vont consulter la hiérarchie pour la suite de la procédure.Notons que  Modeste Toboula a aussi été convoqué par la brigade criminelle le jeudi 21 février prochain.

50 Commentaires

  1. Commenter : MOI JE CROIS QUE LE PRÉSIDENT TALON NA PAS D’AMIS EN MATIÈRE DE GESTION. C’EST POUR QUOI NOUS DEVONS REMERCIER DIEU DE NOUS ENVOYÉ LE PRÉSIDENT TALON POUR LUTER ÉFFICACEMENT CONTRE LES MAUVAISES PRATIQUE ET SURTOUT L’INPUNITÉ. QUE DIEU LE GARDE ET LE PROTÈGE. AMEN……

    • Avaligbé , tu as tout faux talon a pour seul ami ” accaparement de tout ce que le bénin a comme richesses , avec son clan et son homme pour l’instant de confiance qui pour nom olivier boco . dans ce brouhamini d’affaire domaniale qui mouille toboula et dassigli , les coutumiers du fait à eux reproché c’est que talon a été ” doublé ” par eux , lui même talon voulant s’accaparer par des artifices juridiques dont il a l’habitude le dit domaine . vous verrez que bientôt les langues vont plus se délier , on saura tout . moi mes popcorns sont prêts et chauds , kia , kia , kia

    • Ce n’est pas Patrice TALON qui engage les poursuites, qu’on cesse de dire que c’est lui qui a fait ce travaille.
      Les fonctionnaires de police savent ce qui a lieu de faire face à un délinquant.
      Chaque responsable administratif sait qu’il faut saisir la police face à une irrégularité, on n’a pas besoin de Patrice TALON pour engager une procédure judiciaire contre un indélicat.

      Que TALON ne fasse pas une récupération politique. Pourquoi l’ancien maire de Lokossa n’a jamais été inquiété????
      Pourquoi il n’y a pas eu l’aboutissement de l’affaire PPEA 2 de KASSA, dossier agricole etc??? Parce que Patrice TALON est intervenu pour influencer la procédure.

      Mais dès qu’il va partir, ces dossiers seront à nouveau de retour devant les instances appropriées.

  2. Seul dieu est grand…!!!
    Il (dieu)..détient l’alchimie..pour dessoucher…tout ce qui apparemment..est bien planté..

    N’est ce pas..un signe..que la fin,du clan…est proche.

    Dans tous les cas…le décret divin..est déjà signé….

  3. Je l’avais dit un jour sur ce même forum que Toboula est loin d’être un donneur de leçon. C’est pour cela, je voudrais profiter de cette situation pour demander à la BEF de bien vouloir chercher à comprendre dans quelles conditions Toboula validait les contrats des prestataires des différents services administratifs relevant de sa tutelle. Tenez, on n’entre pas dans son bureau avec portable même pas sur silencieux. Et une fois à l’intérieur, vous devez dire le pourcentage qui lui revient et le déposer automatique. Ainsi, vous avez sa signature pour la prestation. Mon épouse en est témoin. Dans les pays qui se respectent, la CRIET devrait s’autosaisir de ce dossier pour comprendre comment se préfet, re.pr.is de ju.sti.ce, a pu amasser tant de richesses en si peu de temps. Comme quoi, ce sont les tonneaux vides qui font du bruit. Toboula s’est hélas négativement illustré depuis que son mentor l’a promu á ce poste malgré les dénonciations. Talon est alors complice du bradage et doit aussi répondre, si on s’en tient à la logique de Togbonon.

  4. Toboula , tu as fait en fin de semaine dernière une sotie médiatique du côté de akpakpa vers la plage , prétextant que des géomètres mettaient des bornes pour délimiter des parcelles , donc tu allais vérifier les parcelles que gnonlonfon ” onou yêbê ” et toi deviez voler ! Tchrous

  5. Que reproche t-on à Toboula? Il est un vrai disciple de son maître. Le maître n’a pas fait 5 mois avant de se faire vendre le domaine de l’Etat. Vous étiez tous là, personne n’a rien dit si ce n’est le PCB. Ce n’était pas de la corruption, pourtant c’est le chantre de la rupture et de la lutte contre la corruption. SI ce n’est la corruption, c’était quoi? Il y a conflit d’intérêt, abus de pouvoir, …
    Le préfet, fidèle disciple de son maître décide de mettre ses pas dans ceux de sont mentor. On le qualifie de tous les noms. Appliquez alors les mêmes noms à son maître, et vous aurez raison sur toute la ligne. Toboula, tel maître, tel disciple.

    • Bien dit!
      Mais qu’ils ne s’inquiètent pas. Un vol reste un vol, qu’il soit commis par un petit ou par un grand. Et le temps qui passe ne transforme pas un vice en vertu. La justice finit toujours par se faire. Donc je ne suis pasm inquiet.
      Aujourd’hui Toboula (petit “t”). Demain, grand “T”.
      En attendant, le sort de petit “t” Modeste devrait faire réfléchir l’autre petit “t”, Ulrich de la CRIET, sur ce qui l’attend.
      Wait and see

  6. SI TOUT CE QUI EST ECRIT EST VRAI LE LIEU DE VRAIMENT AVOUER QUE LE REGIME TALON MERITE DES ENCOURAGEMENTS CAR ON PEUT MIEUX FAIR.MAIS C’EST PAS FACIL POUR UN POUVOIR DE LAVER SES LINGES SALES EN PUBLIC.LA SUITE NOUS EDIFIRA DAVANTAGE

  7. je crois que le Ministre de la Décentralisation doit convoquer rapidement un conseil pour poser des questions rapides au Préfet sur sa gestion des affaires notamment celles domaniales et autres en sa qualité d’Autorité territoriale chargée de la sauvegarde du patrimoine de l’Etat relevant de son territoire. Et si les réponses trainent, le Ministre lui notifie d’abord sa suspension immédiate de sa fonction et prépare en même temps une communication en Conseil des Ministres pour sa révocation rapide et le lendemain, la Police Républicaine fasse une perquisition à son domicile. Je crois que comme cela, on comprendrait mieux l’urgence dans le cas Léhady. Bonsoir à vous

  8. Ce qui se passe est une honte pour la République, et un échec de plus pour Patrice TALON.
    En RH, on appelle ça un mauvais recrutement, et la faute incombe à qui ????

    A celui qui l’a recruté, et cette personne n’est rien d’autre que Patrice TALON.

    Connaissant le passé, de TOBOULA, pouvait on le nommer Préfet???? Rien de surprenant, malgré le passé de Patrice TALON, il est Chef d’Etat, et nous voyons tout ce qui se passe.

    La BEF ne doit pas se limiter à TOBOULA, il y a beaucoup d’autres dossiers de la République sous l’ère de la rupture. Qu’on ne sacrifie pas TOBOULA pour faire de la manipulation politique. Que TALON lui même se mette à la disposition de la justice pour les nombreux dossiers qui le concerne. Ainsi, la lutte contre la corruption aura un sens.

  9. c est la ruse, il ont fais cela en complot pour montrer que la lutte ne laisse personne indifferent alors que c est juste pour tourner le regard de la population qui voit toboula mauvais par ses actes commendes par le gouvernement

    • Merci mon frère c’est juste pour détourner le regard du peuple du vrai problème actuel concernant le code électoral et la charte électorale des partis politiques en tout cas mi je ne suis pas dupe et personne même un PR ne peut se prétendre plus intelligent que moi.

  10. De toute façon nommer un préfet déjà condamné dans une affaire d’escroquerie, ça ne pouvait attirer que des emm…
    Du point de vue de l’image, il est avec l’ex-Ministre de la Justice, parmi ceux qui ont le plus plombé l’image du gouvernement actuel. Et là ça n’a pas l’air de s’arranger…

  11. cela montre pleinement que la lutte contre la corruption sous l’air de la rupture n’est sélective c’est sérieux vive le nouveau départ et vive la rupture Talon hoyé hoyé hoyé hoyé !!!!!!!!!!@@@

  12. TOBOULA, ****, ****, **** …OLLAH tu veux bien compléter la liiste s’il te plait ….et finalement Modeste tu **** en plein visage GBOUM

  13. La talonie a ses seigneurs et ses serfs. Les seigneurs n’ont absolument rien à craindre quelques soient leurs turpitudes. Quant aux serfs, on hesitera pas à les sacrifier et les livrer à la vindicte populaire si nécessaire.
    Avis aux autres serfs. Ils se reconnaîtront pour les plus intelligents. Quant aux cons parmi eux…

  14. À qui profite tout ce gros bavardage! et pourquoi maintenant ? je veux dire à la veille des élections!
    Tout les scénarios sont permis. Accro de la distraction politique. Alors, que le film continue….

    • C’est ça qui est la vérité c’est de la pure distraction mais on reste vigilant, ils ne réussiront pas à nous endormir cette fois ci.

  15. Pauvre Toboula. Lui qui croyait donner des lecons aux autres. D’ailleurs rien de surprenant puisque c’est un **** de justice, coutumier des faits. Le reste est de la comédie pour nous endormir. Restons éveiller.

  16. C’est un bel exemple de ce que doit être la gestion de la Cité. Il faudra qu’on touche aussi au dossier de cet ancien président de la Cour Constitutionnelle qui a acquis, avec la complicité de Lehady Soglo, une parcelle sur un domaine public où il a bâti un immeuble mis en location.
    Nul n’est au-dessus de la loi.

  17. Qu’is s’estiment heureux, Toboula, Gnonlongou et Wadagni. Lorsqu’on est convoqué à la Bef, c’est pour être presque automatiquement placé en garde à vue. Demandez à Metongnon et ses “co-accuses”.

  18. A peine 3 ans de gouvernance et nous voici. L’occasion est toute trouvée pour se débarrasser de ce **** impénitent. Avec LEHADY, il n’aurait pas pu s’accoquiner. L’autre ****de Gnonlonfoun ne peut s’imposer bien qu’ayant été ministre de la décentralisation. tout leur problème c’est de s’enrichir sur le dos du peuple à tous prix . Attendons les résultats des élections ! Toboula **** du bien public, voici ta fin

  19. Qui va se lamenter sur le sort de ce ***de **** de toboula , ce **** , **** cœur , et puis même , s’il avait de la dignité , de l’honneur , il allait déposer sa démission à son ministre de tutelle , aussitôt convoqué , à moins qu’ils attendent son inculpation pour ” démissionner ” ; le tour de talon , dassigli , boco olivier etc viendra

  20. Voilà ce qu’on dit: des gens de ****qui nous gouvernent. Lui notamment, c’est un ****. Avant l’avènement de la rupture, il avait déjà un dossier qui **** . Mais sa nomination au poste de Préfet a tôt fait de nous démontrer ce qu’il est intrinsèquement. Monsieur, il faut penser à l’après pouvoir.

    • on ne nous dit pas tout..

      Toluba..(mon gar..que j’aime bien..par ses methodes rambo)..était en garde à vue..à poils..avec les prisonniers de droits communs

      C’est monwé..qui vient de m’appeller..pour me le narrer

    • Quelle vraie rupture ! C’est la poudre aux yeux que talon jette pour faire croire qu’il lutte contre la corruption , peut-être eux n’ont pas le milliard pour acheter un domaine de l’État avec comme artifice , recueillir l’avis de la cour constitutionnelle , TCHROUS

Répondre à Dr Doss Annuler la réponse

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom