L’étau se resserre autour de la star de la musique américaine R. Kelly à mesure que le temps passe. Acculé depuis de nombreuses affaires d’agressions sur mineurs, ce dernier fait face depuis le début de cette année à une vague de critiques à son encontre depuis la diffusion sur une chaîne de télévision américaine d’un documentaire à charge. Intitulé “Surviving R Kelly“, ce documentaire met sous les projecteurs les témoignages de femmes qui accusent l’artiste d’avoir eu recours à des pratiques peu glorieuses pendant qu’elles étaient mineures.

Avec le temps, de nombreuses révélations qui le mettent en difficultés ont été faites dans la presse. R Kelly a été lâché par des artistes qui ont collaboré avec lui et par Sony Music. Récemment c’est un célèbre avocat qui s’est invité dans la danse annonçant qu’il détenait une vidéo compromettante de l’artiste avec une mineure et affirme l’avoir transmis à la justice.

Elle l’appelait “papa”

Cette vidéo de près d’une heure consultée par des médias américains montre un homme qui a des traits du chanteur avoir une relation avec une fille qui l’appelait “papa“. Se référant à leurs échanges intimes, les médias américains ont annoncé que la fillette devrait avoir 14ans mais il est vraiment difficile de le prouver.

Ouverture d’une enquête

Des médias américains ont annoncé l’ouverture d’une enquête dans l’Illinois, plus précisément dans comté de Cook, après les dernières révélations de l’avocat Michael Avenatti. Cependant l’information n’a pas été confirmée par les autorités judiciaires du comté. Il faut préciser que l’avocat de la star a affirmé que ni lui ni la star n’ont été informée d’une telle procédure.

Il a cependant affirmé que s’il devait avoir une procédure devant un jury, elle est censée être secrète. “Les procédures devant un grand jury sont, selon la loi, censées être secrètes, de sorte que dans la mesure où les gens commentent ce qui peut ou ne peut pas se passer aujourd’hui, ils violent peut-être la loi. Néanmoins, je peux vous dire que je ne suis au courant d’aucune procédure “, a affirmé Steve Greenberg, avocat de R. Kelly

2 Commentaires

  1. La question que je me pose est la suivante : qui veut la tete de R. Kelly et pourquoi?
    Si le gar n’est pas encore sous les barreaux, cela veut simplement dire qu’il s’agit selon moi d’acharnement avant tout.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom