La guéguerre commerciale entre la Chine et les USA débutée l’an dernier sur fond de velléités hégémoniques, serait en passe de trouver un point d’achoppement. Ce Dimanche, avec force manifestations de satisfaction, le président américain, annonçait un report de mesures de découragement douanières prévues contre les produits chinois.

Des « progrès significatifs »

Ce serait en substance, selon la presse internationale, la raison évoquée par Donald Trump pour surseoir à la menace de « la hausse des droits de douane », qu’il aurait prévu de frapper aux produits d’importations en provenance de Chine. Une hausse préalablement prévue selon le Chef d’état américain, pour le 1er mars.

En 2018, Les États-Unis accusant la Chine de pratiques commerciales déloyales et de vol de propriété intellectuelle, entamait des sanctions économiques sur nombre de ses produits phares, tels l’électroménager, l’automobile ou encore l’électronique. Et la Chine également répliquait en une escalade de représailles qui de l’avis des observateurs auraient considérablement influé sur la bonne santé des marchés boursiers.

Des signaux positifs de la part des chinois

Selon la presse internationale, le président chinois, Xi Jinping aurait depuis vendredi envoyé des signaux favorables à Trump par l’intermédiaire Liu He, vice-Premier ministre négociateur en chef dans la crise avec les USA. Dans une lettre remise au président américain , le chef d’état Chinois disait espérer que les négociations se dérouleraient dans un esprit gagnant-gagnant qui déboucherait sur un accord mutuellement bénéfique.

Et Ce samedi, le président américain rassurant publiait ; « Je suis heureux d’annoncer que les États-Unis ont faits des progrès significatifs dans leurs négociations commerciales avec la Chine sur d’importants problèmes structurels,(…) Je retarderai(en conséquence) l’augmentation des tarifs américains prévue pour le 1er mars»

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom