Aux Etats- Unis, les agissements du nouveau gouverneur de la Californie ne vont certainement pas plaire à la Maison blanche. Gavin Newsom, élu démocrate, veut retirer les militaires envoyés par l’administration Trump le long de la frontière entre le Mexique et son état,pour lutter contre l’immigration clandestine. Il va probablement acter leur départ dans la journée de ce mardi.

Chez l’oncle Sam, la Garde nationale est soumise au gouverneur quand il y a absence de guerre. Gavin Newsom veut certainement s’appuyer sur cette prescription pour tenir tête à Donald Trump qui a fait de la lutte contre l’immigration clandestine son cheval de bataille. « La Californie ne prendra pas part à ce théâtre politique » prévient M Newsom. Il veut d’ailleurs profiter de son discours sur “l’état de l’Etat” pour montrer qu’il n’y a aucune crise à la frontière mexicaine à part celle « fabriquée de toutes pièces » par le président Trump.

Combattre les vraies menaces

Une fois rappelés, ces militaires,  au nombre de 360, iront sur d’autres fronts annonce les services du gouverneur. Ils iront combattre les « vraies menaces ». Les feux de forêts par exemple. Pour rappel, Michelle Lujan Grusham, la gouverneure du Nouveau Mexique avait pris une décision du genre il y a quelques jours. Les militaires de la Garde Nationale déployés le long de la frontière entre les USA aident la police des frontières à combattre l’immigration clandestine. Ils n’ont cependant pas le droit de faire des arrestations.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP, Entrez votre commentaire
SVP saisissez votre nom