La tension grimpe à nouveau entre les États-Unis et la Russie. En effet, alors les relations semblaient être apaisées, le président russe Vladimir Poutine a tenu à mettre les points sur les i à l’occasion de son discours adressé à la nation. Selon ce dernier, Moscou n’hésitera d’ailleurs pas à viser Washington si les États-Unis venaient à implanter des missiles nucléaires en Europe.

Outre cette nouvelle preuve de fortes tensions entre les deux pays, le président Poutine a également émis l’idée que des forces cachées travailleraient actuellement aux États-Unis, contre le président Trump. Une série de critiques et de mises en garde, intervenant quelques jours seulement après que Washington ait confirmé son retrait du traité bilatéral visant à réguler la fabrication et l’utilisation de missiles nucléaires balistiques à portée intermédiaire. Une décision inacceptable selon le président russe qui a d’ailleurs pointé du doigt les Américains qui se sentaient supérieurs au reste du monde.

Poutine, une mise en garde qui fera réagir

« Savent-ils compter pour autant ? » s’est ainsi demandé Poutine, avant de répondre lui-même à sa question, assurant que certains chiffres pourraient bien faire peur à cette tranche de la population. «Laissons les calculer la vitesse et le volume de nos missiles au système avancé, et laissons-les ensuite décider s’ils veulent continuer à menacer notre pays ». Une mise au point assez franche, qui ira de pair avec sa mise en garde, plus personnelle cette fois, contre le président américain. Selon lui, certaines personnes travaillent dans l’ombre afin de le faire tomber. Une déclaration qui va d’ailleurs dans le même sens que celle de certains des fans du président américain, qui ont récemment déclaré exactement la même chose.

LAISSER UN COMMENTAIRE

SVP saisissez votre nom
SVP, Entrez votre commentaire